fbpx
Renato D’Agostin – Harmony of Chaos

Renato D’Agostin – Harmony of Chaos

par The(M) éditions

450,00

Reconnu pour son style unique, exposé dans le monde entier, figurant dans de prestigieuses collections privées et publiques et faisant l’objet de nombreuses publications à succès, le travail de Renato D’Agostin a occupé au fil des années une place très spéciale dans le monde de la photographie. Avec sa nouvelle série, Harmony of Chaos, l’artiste place la barre encore plus haut, découvrant de nouveaux horizons.
Dans Harmony of Chaos, Renato D’Agostin dépeint la vibration et la claustrophobie qu’il a ressenties dans les rues de Shanghai. Loin de dresser un simple portrait de la ville, il tire de cette expérience sensorielle une série qui met en évidence l’ADN des villes postmodernes au sens large. Les photographies mettent l’accent sur l’anonymat généré par les structures urbaines dans un vocabulaire maîtrisé qui joue sans cesse avec les échelles. La série nous donne un aperçu des changements rapides survenus dans ces villes et questionne la place de l’Homme dans ces nouvelles mégalopoles.
Theo-Mario Coppola, qui a écrit la préface du livre, décrit parfaitement l’atmosphère de la série : “Abstractions de ciment, soufflées par le vent, noyées dans le brouillard, les façades denses et mouvantes se détachent, sans fondement, sans ciel, comme d’immenses coulisses peintes d’un décor de théâtre. Les acteurs – les passants – vont et viennent dans cette masse fluide où l’on se déplace pour vivre. Leur apparence est furtive. Leurs actions sont constituées de gestes simples, réduits à la chorégraphie du silence et à l’harmonie du chaos”.

 

Renowned for his unique style, exhibited throughout the world, featured in prestigious private and public collections and subject of numerous successful publications, Renato D’Agostin’s work has held over the years a very special place in the world of photography. With his new series, Harmony of Chaos, the artist sets the bar even higher, uncovering new grounds.

In Harmony of Chaos, Renato D’Agostin depicts the vibration and claustrophobia he felt in the streets of Shanghai. Far from drawing a simple portrait of the city, he makes from this sensorial experience a series that highlights the DNA of post-modern cities at large. The photographs emphasize on the anonymity generated by urban structures in a mastered vocabulary that endlessly plays with scales. The series gives us a sense of the fast-paced changes that occurred in these cities and questions the place of Man in these new megalopolis.

Theo-Mario Coppola, who wrote the foreword of the book, perfectly describes the atmosphere of the series: “Cement abstractions, blown by wind, drowned by fog, the dense, moving façades stand out, without foundation, without sky, like huge painted backdrops of a theater set. The actors — passersby — come and go in this fluid mass where people move in order to live. Their appearance is furtive. Their actions are comprised of simple gestures, reduced to the choreography of silence and to the harmony of chaos”.

Catégorie :
000

Compléter votre panier

  • Quickview

    Hiroshi Sugimoto – Seascapes

    60,00
    Quickview

    Hiroshi Sugimoto – Seascapes

    Seascapes rassemble pour la première fois l’ensemble de la série avec un grand nombre de photographies inédites. Depuis plus de trente ans, Sugimoto parcourt le monde en photographiant les mers. Du clair à l’obscur, les paysages marins débordent du cadre, la surface de l’eau passe d’une mer d’huile à quelques discrets remous, du mat à l’irisé. Présentés parfois sous la forme de triptyques, nous observons la ligne d’horizon se dissoudre peu à peu créant de véritables tableaux abstraits où la mer et le ciel se fondent en une seule entité. Un texte inédit de Munesuke Mita, professeur de sociologie à l’Université de Tokyo, accompagne ce voyage et nous éclaire sur la démarche de Sugimoto en examinant l’art contemporain à l’aune de l’histoire et de la sociologie.
    60,00
  • Quickview

    Francis Rocard, Alfred S. McEwen – MARS, Une exploration photographique

    79,00
    Quickview

    Francis Rocard, Alfred S. McEwen – MARS, Une exploration photographique

    Valles Marineris, Olympus, Arcadia Planitia, Elysium Mons, Planum Boreum, Icaria Fossae et Noachis Terra sont autant de régions martiennes survolées par la sonde d’observation de la NASA mise en orbite en 2005, à une distance moyenne de 300 km, pour étudier la surface de la planète. Parmi ces dizaines de milliers de relevés d’une résolution sans précédent, Xavier Barral a extrait une série de près de 200 photographies en conservant une zone large de 6 km pour chaque cliché. Cette sélection offre une vision inédite de Mars qui révèle les contours géologiques et minéralogiques de cette planète mythique. Un paysage insoupçonnable qui se dessine depuis plus de trois milliards d’années. Ces images s’ouvrent à de multiples interprétations et elles nous renvoient ainsi à nous-même. Pour poursuivre cette exploration photographique, dessinée par Xavier Barral et Sébastien Girard, des textes de l'astrophysicien Francis Rocard et du professeur de science planétaire Alfred McEwen, des légendes détaillées du planétologue et géophysicien Nicolas Mangold ainsi qu'un planisphère de Mars nous offrent des clefs d'interprétation et replacent ces images énigmatiques dans leur contexte.
    79,00

Éditeur : the(M) éditions – Quants
Textes : Theo-Mario Coppola
Format : 40 x 55 cm
Pages : 45 pages
Textes : anglais, français

Couverture rigide
Édition limitée à 100 exemplaires numérotés et signés

Informations complémentaires

Dimensions 40 × 55 cm

The(M) éditions

The(M) éditions a été fondée en 2015 par Marie Sepchat.

Spécialisée dans l’édition de livres de photographie, the(M) éditions publie des ouvrages qui se « ressentent », conçus comme des objets singuliers, en édition limitée. Chaque livre propose une expérience esthétique et sensorielle unique, en harmonie avec le travail de l’artiste.

Suivez l'actualité Fisheye