fbpx
Odyssées – Aglaé Bory

Odyssées – Aglaé Bory

par Filigranes

20,00

L’odyssée d’Homère raconte l’histoire d’un retour qui n’en finit pas. Le retour d’Ulysse à Ithaque après vingt longues années d’absence.
Ce travail est un écho à ce récit de voyage originel. “J’ai suivi plusieurs personnes en situation d’exil, demandeurs d’asile ou réfugiés, le plus souvent en attente de statut. La plupart d’entre eux vivent dans des centres d’hébergement en attendant la réponse de l’administration. L’attente est souvent longue et douloureuse. Elle les isole du réel et les enferme dans un espace mental en suspens. A travers cette succession de portraits et de paysages, j’ai voulu créer une correspondance entre leur intériorité et les paysages dans lesquels ces personnes évoluent afin de rendre perceptible ce sentiment d’exil.
Je les ai photographié dans leurs lieux de vie, dans leur territoire quotidien bien que précaire et temporaire. Leurs regards se perdent à travers les fenêtres. Ils sont dans le flou. Ils s’en remettent souvent au ciel, dont l’azur semble pourtant les ignorer. La mer est le refuge de leur intériorité, de leurs espoirs et leurs promesses. Elle est la réalité physique de la distance parcourue – souvent ils l’ont traversée pour arriver jusqu’ici – et de l’éloignement.”
Tous souffrent de déracinement et d’inquiétude quant à leur avenir.
Ce travail photographique sur l’exil a été réalisé dans la ville du Havre.

Catégorie :
000

Compléter votre panier

  • Quickview

    Out of Sight – Delphine Parodi

    29,00
    Quickview

    Out of Sight – Delphine Parodi

    La catastrophe nucléaire de Fukushima a durablement boule- versé les relations autrefois intenses entre les individus, leur communauté et les cycles de la nature. Comment vivre alors dans un nouvel environnement ? Telle est la question qu’évoque ce livre dans un dialogue à plusieurs voix : celle de la photographe Delphine Parodi, dont les diptyques, entre paysages intimes et portraits d’habitants, suggèrent l’altération de leur rapport au lieu et l’importance de la mémoire individuelle. Et celle l’écrivaine japonaise Yoko Tawada qui, par 24 poèmes rapportés de Fukushima, parachève un subtil équilibre entre visible et invisible. En donnant forme à ce qui reste une menace constante mais imperceptible, ce livre se veut un rappel universel à la conscience collective en temps de pandémie.
    29,00
  • Rupture de stock
    Quickview

    La chambre – Raymond Depardon

    120,00
    Quickview

    La chambre – Raymond Depardon

    Édition signée et numérotée de 1 à 500 Dans l'ouvrage La Chambre, signé et numéroté à 500 exemplaires, Raymond Depardon nous invite à un voyage dans la ferme familiale du Garet, où il a grandi, à travers une sélection d'images emblématiques prises en couleur, à la chambre photographique. Ce grand format de négatif, à la pose longue, transforme chaque image en tableau, un passage silencieux dans et autour de cette ferme qui a marqué le destin familial. Les moindres petits détails, anodins en apparence, deviennent un sujet photographique. Une chaise, une table, un motif de papier peint, chaque élément est un fragment de la mémoire du photographe qui nous transporte par ses souvenirs dans une tension permanente entre passé et présent. L’ouvrage questionne ce rapport au temps et le concept universel de la mémoire, tous deux mis en avant dans un texte du philosophe Jacques Rancière, écrit spécialement pour le livre. La Chambre se présente comme un livre d’artiste à la fabrication soignée et à la forme étonnante. Chaque photographie est collée à la main uniquement sur le bord supérieur du papier et positionnée dans une cuvette marquée à sec identique au format du négatif original. Les images sont donc reproduites à l’échelle 1 et apparaissent tel un tirage collé dans un album.
    120,00

Éditeur : Filigranes
Co-production : Prix Caritas Photo Sociale
Format : 240 x 300 mm
Pages : 40 photographies en couleurs
64 pages
Broché

Informations complémentaires

Dimensions 17.5 × 24.8 cm

Filigranes

Suivez l'actualité Fisheye