fbpx
Myop – Sine Die
  • FICHE-SINE-DIE-FR-8-web
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-1
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-2
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-3
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-4
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-5
  • sine-die-myop-andre-frere-editions-11

Myop – Sine Die

par André Frère Éditions

39,00

(*sans en voir la fin)

Une chronique photographique, conçue comme une ligne, pour documenter ce moment historique.
Une réponse artistique, plurielle et collective pour faire mémoire du temps commun de la pandémie et du confinement.

Chaque jour, depuis l’annonce du confinement, le 15 mars 2020, les photographes de l’agence MYOP mettent en commun leurs images de la veille. Chaque jour, 6 à 10 images sont sélectionnées et séquencées ensemble sous la forme d’une ligne valorisant la richesse des situations, des propos et des écritures photographiques. Chaque jour la “ligne” que forment ces images est postée sur instagram, dessinant ainsi, à l’instar d’un leporello, une vaste fresque temporelle. Chaque jour… sine die. L’ouvrage prend la forme d’un leporello de 120 pages avec d’un côté une image par page et par jour soit 56 images et au verso l’on retrouve la sélection complète des images dans leur chronologie de J à J+55. Michel Poivert s’en est librement inspiré pour rédiger une série d’anti-légendes photographiques.

UGS : FIS-BOK-076 Catégorie :
000

Éditeur : André Frère Éditions, conçu par Pierre Hybre, Stéphane Lagoutte et Jean Larive
Auteurs : Avec les photographies d’Ed Alcock, Guillaume Binet, Julien Daniel, Agnès Dherbeys, Marie Dorigny, Julie Hascoët, Pierre Hybre, Olivier Jobard, Alain Keler, France Keyser, Oan Kim, Olivier Laban-Mattei, Stéphane Lagoutte, Jean Larive, Ulrich Lebeuf, Pascal Maitre, Olivier Monge, Julien Pebrel et Jeremy Saint-Peyre
Texte : Michel Poivert
Design : João Lineu
Traduction : Ela Kotkowska
Langues : français / anglais
Format : 16 x 20 cm, leporello sous jaquette
Pages : 120 pages, 465 photographies couleurs

Informations complémentaires

Dimensions 16 × 20 cm

André Frère Éditions

Cofondateur et éditeur chez Images en Manoeuvres Éditions, après avoir obtenu en 2011 le prix Nadar avec Jean Christian Bourcart pour l’ouvrage Camden et en juillet 2012 le «Prix du livre historique» aux Rencontres d’Arles pour l’ouvrage Les livres de photographie d’Amérique Latine de Horacio Fernandez, André Frère crée sa propre maison début 2013.

Chez Images En Manœuvres, André Frère développa de nombreuses coéditions avec des éditeurs étrangers et il suivit en particulier des auteurs comme Antoine d’Agata, Anders Petersen, Vanessa Winship, Patrick Tournebœuf, Christopher Anderson, Martin Parr, Thibaut Cuisset, Dulce Pinzon, et de jeunes talents comme Marion Gronier, Hana Jakrlova, Arja Hyytiainen ou Alexa Brunet.

Issu des arts graphiques et directeur artistique de formation, André Frère s’est toujours attaché dans ses productions à explorer le travail de la forme, des matières et du graphisme, chaque livre est adapté au travail du photographe afin de le servir et de l’exprimer au mieux.