fbpx
Marion Gronier – We Were Never Meant To Survive
  • WEWE_Couv
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-1
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-2
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-3
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-4
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-5
  • Pages de WE WERE NEVER MEANT TO SURVIVE-6

Marion Gronier – We Were Never Meant To Survive

par Le Bec en l'air

38,00

L’histoire des États-Unis déconstruite dans la puissance silencieuse de portraits épurés.

Terre promise pour une poignée de dissidents religieux blancs fuyant l’Europe, l’Amérique du Nord a été arrachée à ses indigènes pour être exploitée par des esclaves importés d’Afrique.

À travers les portraits de membres de trois communautés fondatrices – Amérindiens, Africains-Américains et Mennonites –, la photographe Marion Gronier cherche à faire resurgir les fantômes qui hantent l’histoire du pays et à attester de la persistance de la violence sociétale héritée de la hiérarchisation des races. Questionnant avec exigence sa position d’artiste européenne, elle utilise les codes de la photographie anthropométriques en usage dans le système colonial à la fin du XIXe siècle – sujet immobile, regard frontal et neutre, centralité du cadrage – en les altérant pour mieux les déconstruire.

UGS : FIS-BOK-130 Catégorie :
000

Éditeur : Le Bec en l’air
Parution : 1er octobre 2021
Textes : français / anglais
Format : 24,5 x 24,5 cm
140 pages, couverture cartonnée marquage à chaud, embossage sur la 4e de couverture, reliure à la suisse
51 photographies en couleurs
ISBN : 978-2-36744-156-6

Informations complémentaires

Poids 0.95 kg
Dimensions 24.5 × 24.5 cm

Le Bec en l'air

Créé en 1999, Le Bec en l’air est un éditeur indépendant installé à Marseille. Un point commun réunit la plupart du temps ses publications : le dialogue entre l’image et le texte, entre photographie et récit, à travers une mise en page étudiée, des photographies et des textes d’auteurs.

Au fil des ans, le catalogue s’enrichit d’écritures photographiques variées qui trouvent néanmoins une cohérence éditoriale : la photographie comme outil de questionnement du monde contemporain, qu’il s’agisse de préoccupations documentaires, esthétiques ou intimistes.
Photographes reconnus ou émergents s’y croisent, sans exclusion de style ou de sensibilité artistique : Jane Evelyn Atwood, Bruno Boudjelal, Jean-Christian Bourcart, Denis Brihat, Denis Dailleux, Arko Datto, Cédric Gerbehaye, Steeve Iuncker, Yohanne Lamoulère, Frédéric Lecloux, Shinji Nagabe, Payram, Marc Riboud, Adrien Selbert, Frédéric Stucin …

Suivez l'actualité Fisheye