fbpx
Adrien Selbert – Les bords rééls
  • BORD-couv-web
  • BORD_page4-5 copie
  • BORD_page8-9 copie
  • BORD_page24-25
  • BORD_page58-59
  • BORD_page122-123 copie

Adrien Selbert – Les bords rééls

par Le Bec en l'air

38,00

La guerre de Bosnie s’est achevée il y a 25 ans et le pays semble plongé dans une léthargie où chacun erre dans son époque et dans ses croyances. Les morts et les vivants, les Bosniaques, les Serbes et les Croates, les vétérans du conflit et la jeunesse née dans ses décombres. La Bosnie ravive les vieux démons, joue avec le feu. Ce n’est plus la guerre, ce n’est pas la paix.

Comment traduire en photographie le sentiment étrange d’un temps qui n’en finit pas de mourir, la violence sourde qui traverse le pays ? Comment convoquer les fantômes qui se tiennent dans le fond des images ?

En ce sens, ce travail est un état du temps, plus qu’un état des lieux. Les Bords réels est à l’image de la Bosnie aujourd’hui : fragmentaire, fantomatique, déboussolée, vibrante et chaotique à la fois. Le photographe prend les corps pour témoins. Les gestes et les postures traduisent la manière dont le pays se tient, révèlent l’éclatement en myriade de communautés et de croyances, comme après une déflagration. En investissant ce territoire évanescent, ce sont les limites même de sa pratique – la photographie documentaire – qu’Adrien Selbert défie ici.

UGS : FIS-BOK-069 Catégorie :
000

Éditeur : Le Bec en l’air
Parution : janvier 2021
Largeur : 240 mm
Hauteur : 260 mm
Langues : français / anglais
Pages : 160 pages, 80 photographies en couleurs et N&B
couverture cartonnée, marquage à chaud

Informations complémentaires

Poids 1.4 kg
Dimensions 24 × 26 cm

Le Bec en l'air

Créé en 1999, Le Bec en l’air est un éditeur indépendant installé à Marseille. Un point commun réunit la plupart du temps ses publications : le dialogue entre l’image et le texte, entre photographie et récit, à travers une mise en page étudiée, des photographies et des textes d’auteurs.

Au fil des ans, le catalogue s’enrichit d’écritures photographiques variées qui trouvent néanmoins une cohérence éditoriale : la photographie comme outil de questionnement du monde contemporain, qu’il s’agisse de préoccupations documentaires, esthétiques ou intimistes.
Photographes reconnus ou émergents s’y croisent, sans exclusion de style ou de sensibilité artistique : Jane Evelyn Atwood, Bruno Boudjelal, Jean-Christian Bourcart, Denis Brihat, Denis Dailleux, Arko Datto, Cédric Gerbehaye, Steeve Iuncker, Yohanne Lamoulère, Frédéric Lecloux, Shinji Nagabe, Payram, Marc Riboud, Adrien Selbert, Frédéric Stucin …

Suivez l'actualité Fisheye