fbpx

Gabriel Dia

Filtres

Affichage de 1–20 sur 24 résultats

Voir 20/40/Tous

Departments

Price Filter

1-20 of 24 products

Né en 1985, Gabriel Dia est un auteur et photographe originaire de Rufisque au Sénégal. Pour fuir les représailles du fait de son homosexualité, il arrive en France en 2008, où il vit et travaille toujours. Ingénieur de formation, Gabriel a développé un langage artistique à travers l’écriture. Sa première passion qui aboutit à son premier roman, “La Naissance d’une Vierge” paru aux Éditions de Montigny en 2013.

Parmi ses inspirations visuelles figurent les œuvres de photographes tels que Dominique Issermann et Peter Lindbergh, pour n’en citer que quelques-uns. Mais c’était la découverte des œuvres de Sara Moon qui lui pousse à se consacrer à l’art de la photographie. Selon ses propres mots, à travers cet art, il “peut exprimer beaucoup plus de choses en même temps”.

En 2021 il tient sa première exposition institutionnelle intitulée «SABAR». Œuvre universelle, inspirée de sa vie, qui fait écho aux éternelles questions du genre et de l’identité. Ses séries Sabar et Burning sont à retrouver à la Fisheye Gallery à Paris jusqu’au 5 mars 2022.

  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Sabar
    Gabriel Dia - Sabar
    1 400,00
    Quickview

    Sabar, Gabriel Dia

    "Cette série d’autoportraits rend hommage à une danse sénégalaise réservée aux femmes, le SABAR. Les hommes qui osent la danser se font traiter de tous les noms. Cela fut mon cas à l’âge de six ans. Ce souvenir de ma mère venant me chercher en furie dans cette foule de femmes a hanté mon enfance et mon adolescence. Et a sûrement été décisif dans mon choix de m’exiler en France à l’âge de dix huit ans, sous prétexte de faire des études. Vingt-six ans après, je décide de danser à nouveau le SABAR, en me dissimulant derrière un négatif qui opère comme un voile protecteur. Une façon d’affirmer mon homosexualité et de soulever la question de sa condamnation au Sénégal." - Gabriel Dia
    1 400,00
    1 400,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00
  • Gabriel Dia - Burning
    Gabriel Dia - Burning
    1 800,00
    Quickview

    Burning, Gabriel Dia

    Autoportraits contrariés des états émotionnels de Gabriel Dia lors du premier confinement 2020.
    1 800,00
    1 800,00