fbpx

Les Constellations

Filtres

Showing all 3 results

Departments

Price Filter

3 products

Les Constellations
  • Quickview

    JÖKULL, la mémoire des glaciers – Sandrine Elberg

    Le 18 août 2019 en Islande, une plaque commémorative a été inaugurée en l’honneur d'Okjökull (officiellement déclassé en 2014), premier glacier disparu sur l'ile subarctique. Le monument A letter to the future a été érigé sur le site de l’ancien glacier marquant le premier constat funeste dû aux changements climatiques dans le monde. Sur cette plaque en lettre dorée, on peut voir la mention 415 ppm CO2en référence au niveau record de concentration de dioxyde de carbone enregistré dans l’atmosphère en mai 2019. Selon les chercheurs et les scientifiques, l’Islande perd environ onze milliards de tonnes de glace chaque année. Ceux-la aussi craignent la disparition de 400 glaciers sur l’île d’ici deux cents ans si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent au rythme actuel. Le corpus photographique JÖKULL est un hommage au sublime, aux glaciers d'Islande avec leurs failles, cicatrices, tourbillons, moulins et crevasses. Les différentes vues des glaciers sont érigées sous la lune et les ciels étoilés de l'ile pour une invitation à la contemplation et la rêverie. Ce travail contribue ainsi de manière poétique à la mémoire des glaciers.
    60,00
  • Quickview

    Cosmic – Sandrine Elberg

    D'un point de vue littéral, il est vrai que l'on peut être tenté, au préalable, d'assimiler ces photographies à une longue tradition d'observation scientifique - les images que l'on croit créées au microscope côtoient celles qui auraient pu être réalisées avec un télescope. Certains modèles sont semblables à des particules saturées de vie ou d'énergie ; certains ont une consistance organique, tandis que d'autres sont comme des effusions de matière, des arcs électriques ou des corps en fusion jaillissant du néant. D'autres figures circulaires pourraient être associées à des hublots appartenant à n'importe quelle machine d'exploration. Mais ce qui polarise réellement le travail de Sandrine Elberg autour de principes scientifiques n'est pas tant les évocations visuelles, une physionomie globale, que la manière dont elle considère la production de ces photographies. En effet, si l'attrait pour les environnements cosmiques ne s'estompe jamais, c'est tout le mode opératoire qui est appréhendé dans une logique comparable à celle des sciences expérimentales, surtout quand il s'agit de valider des hypothèses oscillant entre clairvoyance et surprise, ou d'hésiter entre invention consciente et découverte fortuite. Julien Verhaeghe
    30,00
  • Quickview

    M.O.O.N – Mysterious Orbital Object Non-identifield – Sandrine Elberg

    Sandrine Elberg nous présente son deuxième livre auto-publié dédié à son travail photographique composé d'images stellaires qu'elle réalise depuis plusieurs années lors de ces voyages et expérimentations dans sa chambre noire. Après son premier carnet de voyage photographique Cosmic, Sandrine Elberg nous dévoile M.O.O.N et nous invite au voyage spatial et à la découverte d'une nouvelle Lune. Les livres de Sandrine Elberg sont des objets uniques et inclassables : un voyage dans le cosmos, faisant appel à notre imaginaire collectif,  à la contemplation ainsi qu'à la rêverie. A travers M.O.O.N, l'artiste a souhaité rendre hommage à Valentina Terechkova, première femme cosmonaute envoyée dans l'Espace. Le livre marque aussi les cinquante ans du premier pas de l'homme sur la Lune le 21 juillet 1969.
    38,00

Suivez l'actualité Fisheye