fbpx

La Maison de Z

Filtres

Showing all 7 results

Departments

Price Filter

7 products

La Maison de Z

La Maison de Z est une plateforme de livres photo axée sur la photographie contemporaine chinoise et les publications indépendantes. Utilisant l'édition comme moyen de recherche qui explore la relation complexe entre réalités et souvenirs, La Maison de Z a été fondée en 2015 et a commencé à publier ses propres éditions en 2018. La plateforme permet à un public croissant de découvrir les œuvres les plus récentes d'artistes chinois émergents et établis.

  • Nouveau
    Luo Yang - Carpe Diem
    Luo Yang - Carpe Diem
    Quickview

    Luo Yang – Carpe Diem

    Immersion dans la jeunesse chinoise, au-delà des stéréotypes imposés Lorsque l'on parle de Ba ling hou (né après les années 1980) en Chine, on parle de la première génération née sous la politique de l'enfant unique et élevée pendant la réforme et l'ouverture menées par Deng Xiaoping après la Révolution culturelle (1966-1976). Cette génération a grandi avec l'internet et les médias sociaux, se fondant dans une société de consommation en rupture totale avec les générations précédentes. Luo Yang, un photographe né en 1984, en fait également partie. En 2007, à l'âge de 23 ans, Luo a commencé la série Girls, qui lui a apporté une reconnaissance internationale. Pendant dix ans, Luo Yang a suivi plus d'une centaine de femmes de sa génération, enregistrant les changements de leur corps et de leur vie, observant et capturant leur délicate transition vers l'âge adulte. C'est comme si la photographe capturait leurs (ses) émotions de jeune femme en tenant un miroir sur sa propre croissance et évolution aux côtés de celles de ses modèles. Aujourd'hui, Luo Yang a la trentaine passée. Dans la nouvelle série Youth qu'elle a commencée en 2019, Luo déplace son attention vers une génération plus jeune née à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Elle continue d'explorer à travers la Génération Z, les changements de la Chine contemporaine désormais mondialisée, dans une nouvelle échelle et tente de conserver une trace photographique de ces "personnages atypiques" dans un contexte social. De Girls à Youth, Luo Yang continue de "documenter" les post-adolescents et les jeunes adultes qu'elle a rencontrés dans sa vie quotidienne, utilisant ses œuvres pour raconter "l'histoire de la jeunesse" à travers les générations. Elle dépeint une culture émergente de la jeunesse chinoise à travers son travail qui défie les attentes et les stéréotypes imposés, montrant des preuves de l'individualité et de la personnalité de ses sujets. Il s'agit d'un témoignage personnel sur la féminité, le genre et l'identité qui reflète les changements profonds et continus qui ont lieu dans notre société.
    45,00
  • Liu Silin - Celine Liu
    Liu Silin - Celine Liu
    Quickview

    Liu Silin – Celine Liu

    Liu Silin crée à travers elle-même un personnage, Celine Liu, qui traverse l'histoire, la culture, la politique et l'identité, tout en affirmant que Celine Liu n'est en fait personne : Elle peut être n'importe qui, et n'importe qui peut être Celine Liu. À l'ère de la surcharge d'images, Céline Liu se sert d'elle-même comme d'un médium pour repousser les frontières entre le réel et le fictif, le banal et le rituel, le privé et le public, l'individuel et l'universel, permettant au personnage fictif, de circuler, d’évoluer et d’être « consommé » dans le monde virtuel d'Internet. Ainsi, dans "I'm everywhere", l’artiste "falsifie l'histoire" en s'insérant de manière transparente en tant que Céline Liu dans de vieilles photographies de célébrités, en voyageant dans et hors des scènes historiques majeures, ou en discutant et en riant avec elles en privé. Dans "Appme", elle crée une série d'autoportraits hybrides de Céline Liu en utilisant une application de selfie, et représente des personnes de diverses décennies et identités du 20e siècle. Dans la série "Sirène", elle parcourt les villes et les villages à la recherche de passants qui peuvent synchroniser leurs lèvres et imiter le son des sirènes avec elle. Ces personnes viennent de différentes parties du monde, ont des identités différentes, très connues ou complètement anonymes. Alors que de nombreux artistes choisissent de mettre l'accent sur l'aspect "art", Liu Silin, elle, détourne au contraire l'attention portée à l'"art", en essayant de dissoudre l'"élitisme" et les limites de l'art lui-même, dans un effort pour combler le fossé entre l'art et le grand public. Comme elle l'a dit lorsqu'elle a travaillé sur la série "Siren", "Tout le monde devrait avoir le droit de s'exprimer et la conscience de le faire." À travers ses images auto-construites, Liu Silin réexamine les récits historiques et les souvenirs culturels, et réfléchit à l'obsession des icônes culturelles et à la valeur de la culture des marchandises dans l'environnement des médias de masse. Dans sa pratique artistique, Liu Silin étudie et réinterprète les conventions sociales traditionnelles du "culte de l'image", conventions qui sont construites et façonnées précisément par l'environnement des médias de masse et notre vie numérique.
    47,00
  • Li Lang - 1974
    Li Lang - 1974
    Quickview

    Li Lang – 1974

    Chacun a un point de départ unique dans sa propre mémoire. Pour Li Lang, tout a commencé en 1974. Cet ouvrage, "1974" consiste en 390 diapositives jouées en boucle, accompagnées de la voix off de l'artiste, de 4 histoires extraites de sa mémoire de 1974, et d'un résumé des événements importants de cette année-là. L'œuvre de Li Lang reconstruit son imaginaire en partant de sa mémoire, par le biais d'une voix off et de photos anciennes. Les images et les textes ne sont plus seulement des traces du passé. Ils explorent également le dialogue potentiel avec la réalité, dans l'espace entre l'ombre et la lumière. Li ne demande jamais au public d'accepter son récit de l'histoire. Au contraire, il nous invite à le rejoindre en tant qu'explorateur du passé.
    49,00
  • Zhen Shi - Tragédie, Coïncidence et La Double Vie de L.L.D.M
    Zhen Shi - Tragédie, Coïncidence et La Double Vie de L.L.D.M
    Quickview

    Zhen Shi – Tragédie, Coïncidence et La Double Vie de L.L.D.M

    "Tragédie, Coïncidence et La Double Vie de L.L.D.M" est le deuxième chapitre de la trilogie "Memories of Things Past", un projet de fiction-documentaire basé sur des documents historiques que Zhen Shi a commencé en 2015. Elle emploie comme source un journal familial belge du XIXe siècle. Retraçant une série de coïncidences et une tragédie qui ont eu lieu au fil des ans. Combinant texte, images, correspondances, enregistrements téléphoniques, archives et autres médias dans sa présentation, le livre cherche à explorer la relation complexe entre réalité et mémoire sous la proposition générale "Archive et fiction" / "Privé et public" dans le contexte de l'art contemporain.
    45,00
  • Wang Juyan – Uncharted+
    Wang Juyan – Uncharted+
    Quickview

    Wang Juyan – Uncharted+

    « Uncharted+ » poursuit le caractère dystopique de l'œuvre de Wang Juyan. Comme l'indique le titre, le livre présente une série de paysages inexplorés, par leur existence physique ou par des collages numériques, issus du projet « 2084, 2085 et 2086 » de Wang. D'une certaine manière, par une vue en plongée, la perspective semble être habitée par une puissance. « Uncharted+ » s'inspire de l'ambiguïté du pouvoir des images aériennes, qui ne contiennent pas de récit linéaire mais des paysages monumentaux et métaphoriques.
    50,00
  • Sun Yanchu – Even Us Even Me
    Sun Yanchu – Even Us Even Me
    Quickview

    Sun Yanchu – Even Us Even Me

    Dans la série "Lost Souls" que Sun Yanchu a commencée en 2013, le sujet, ou l'objet, peut être a priori décrit comme un paysage, mais il semble être beaucoup plus. Comme à travers l'évolution de la peinture "shanshui" en Chine, dans son travail, la nature sert de métaphore ou de véhicule pour transmettre un état d'esprit. Il peut s'agir de l'état d'esprit du photographe, mais aussi de celui de sa génération, de la société dans laquelle il évolue ou de l'aura générale de l'époque. Mélange d'"Obsessed", de "Lost Souls" et du dernier ouvrage de Sun, "Ficciones", le livre "Even Us, Even Me" séduit surtout par son sentiment sous-jacent de confirmation de l'existence d'un monde extérieur à nous-mêmes. Ces images frémissantes nous attirent. Nous ressentons les vibrations de l'énergie élémentaire qui traverse les panoramas et nous emporte dans ses courants. Nous nous perdons dans leur mouvement, nous sortons de nous-mêmes, tout en nous rappelant des moments où nous nous sommes trouvés dans l'étreinte de la nature, à braver le vent et à réaliser combien il est bon, bien que parfois difficile, d'être en vie.
    45,00
  • Yingguang Guo - The Bliss of Conformity
    Yingguang Guo - The Bliss of Conformity
    Quickview

    Yingguang Guo – The Bliss of Conformity

    Les parents de son petit ami ne peuvent finalement pas accepter son âge, et leur relation s'arrête là. C'est ainsi que la photographe chinoise Yingguang Guo (née en 1983) est devenue célibataire à l'âge de 33 ans, une "laissée-pour-compte", considérée aux yeux de la société chinoise contemporaine. Accablée par toutes les questions auxquelles elle ne trouvait pas de réponses, Guo s'est rendue au Parc du peuple de Shanghai pour jouer le rôle de sa propre "marieuse", tenant une pancarte avec ses propres accomplissements, tandis que les parents viennent fouiner pour évaluer si elle convient à leurs enfants. En plus d'être un lieu de détente, le Parc du Peuple de Shanghai est également un marché d'entremetteurs bien connu qui existe depuis dix ans. Des centaines de parents s'y rassemblent tous les week-ends, quel que soit le temps, serrant dans leurs mains des fiches d’informations de leurs enfants avec leur âge, leur taille, leur éducation, leur travail, leur salaire, etc. tout cela dans le but de trouver un partenaire "acceptable" pour les marier. En photographiant les scènes quotidiennes et en ajoutant des éléments personnels, Guo utilise également des techniques de photogravure pour créer une série d'images abstraites qui révèlent les vérités turbulentes des mariages arrangés sous la surface apparemment calme, dépeinte par les images paisibles du parc, comme les relations intergénérationnelles traditionnelles et les points de vue sur le mariage, ainsi que la discrimination contre les soi-disant "femmes restantes".
    47,00

Suivez l'actualité Fisheye