fbpx

Boutique

Filtres

Showing 85–96 of 212 results

Departments

Price Filter

85-96 of 212 products

  • Quickview

    Titanic Orchestra – Julien Mauve

    Titanic Orchestra est une réaction instinctive à la vague de violence qui a frappé Paris en 2015. Comme autant de métaphores, ces images organiques racontent la chute d'un monde et la lutte pour sortir de l'état de sidération qui s'en est suivi. La ville qui est donnée à voir a conservé l'apparence qu'on lui connaît, et pourtant tout est changé. Car après l'impact, le chaos règne, un voile est tombé, le centre de gravité est ébranlé, une nature inquiétante semble avoir repris ses droits. Cherchant un point d'ancrage à défaut d'une réponse, le photographe décentre son objectif tour-à-tour vers le ciel, vers la terre, vers un objet fugace ou un horizon obstrué. La présence corporelle de l'artiste est ici palpable : il est le sismographe qui enregistre les pulsations de cet univers hallucinatoire. Partout où il regarde, la menace plane : l'engloutissement, la chute, des corps absents, inertes. Sa vision spasmodique bute contre des murs ou des écrans, des débris gisent à ses pieds, les voix se désincarnent dans des hauts-parleurs, et s’il lève les yeux, c’est l’œil aveugle d’une caméra qu’il rencontre. L’irréversible s’est produit mais la pulsion de vie, elle, subsiste. Et c’est dans la réunion avec des corps en résistance, désirants, puissants, que la réparation pourra s’engager.
    25,00
  • Quickview

    Les Climats II (Japon) – Lola Reboud

    Les Climats II (Japon), premier livre de Lola Reboud, a pour fil conducteur la relation que nous entretenons aux Climats - milieux humains, et où la géographie des territoires, comme le cycle des saisons, est aussi importante que les individus. Suite à des échanges avec le volcanologue Patrick Allard, chercheur à l’Institut du Globe de Paris, Lola Reboud s’est rendue dans la région du Kyushu photographier les laboratoires d’observations volcaniques et les sites de Sakurajima et Aso San, ainsi qu’à Beppu, où la géothermie est particulièrement visible. Cet ensemble photographique forme un récit où se mêle une figure humaine en regard de son environnement. La géothermie qui caractérise l’archipel Nippon est aussi au cœur du sujet.
    25,00
  • Quickview

    Flux, une société en mouvement – Collectif

    Faisant suite à la commande photographique éponyme initiée par le Cnap en 2018, Flux, une société en mouvement présente les travaux de quinze photographes ou duos d’artistes qui témoignent des multiples flux irriguant le monde actuel et de leurs conséquences environnementales et sociétales. Cette possibilité ou impossibilité du mouvement fonde les conditions d’existence de chaque forme de vie. Mais flux financiers, flux logistiques, flux humains, flux électriques, flux des données, flux des matières premières s’enchevêtrent, s’emballent et parfois finissent par déborder. Le texte qui introduit le livre, écrit par Bruce Bégout, philosophe et romancier, grand explorateur de notre planète sous l’emprise de la globalisation, est conçu, sous la forme d’une carte blanche, comme une seizième participation à ce projet. Chacun des artistes a librement mis en page ses images et choisi un auteur pour les mettre en mots. Ce livre photographique, à travers ces langages artistiques et critiques singuliers, expose ainsi un large éventail de la scène photographique française d’aujourd’hui, qui représente et documente pour produire une connaissance actualisée de tous les aspects de la vie, des plus visibles au plus infimes. L’ensemble illustre également l’importance de la commande dans l’histoire des pratiques photographiques contemporaines dont elle a initié des moments essentiels, notamment en temps de crise.
    28,00
  • Rupture de stock
    Quickview

    La chambre – Raymond Depardon

    Édition signée et numérotée de 1 à 500 Dans l'ouvrage La Chambre, signé et numéroté à 500 exemplaires, Raymond Depardon nous invite à un voyage dans la ferme familiale du Garet, où il a grandi, à travers une sélection d'images emblématiques prises en couleur, à la chambre photographique. Ce grand format de négatif, à la pose longue, transforme chaque image en tableau, un passage silencieux dans et autour de cette ferme qui a marqué le destin familial. Les moindres petits détails, anodins en apparence, deviennent un sujet photographique. Une chaise, une table, un motif de papier peint, chaque élément est un fragment de la mémoire du photographe qui nous transporte par ses souvenirs dans une tension permanente entre passé et présent. L’ouvrage questionne ce rapport au temps et le concept universel de la mémoire, tous deux mis en avant dans un texte du philosophe Jacques Rancière, écrit spécialement pour le livre. La Chambre se présente comme un livre d’artiste à la fabrication soignée et à la forme étonnante. Chaque photographie est collée à la main uniquement sur le bord supérieur du papier et positionnée dans une cuvette marquée à sec identique au format du négatif original. Les images sont donc reproduites à l’échelle 1 et apparaissent tel un tirage collé dans un album.
    120,00
  • Quickview

    Monica – Yves Trémorin

    Figure de la photographie contemporaine française, d’abord connu dans les années 1980 pour faire partie du mythique et sulfureux trio Noir Limite (avec Florence Chevallier et Jean-Claude Bélégou), Yves Trémorin construit depuis plusieurs décennies une œuvre rigoureuse dans ses procédures comme ses procédés. Dans une pratique à l’origine autant qu’à la marge et au cœur de son travail, il n’a eu de cesse, depuis plus de 40 ans, de photographier sa compagne Monique. Plusieurs séries ont ainsi vu le jour, souvent expo- sées ou reproduites de façon parcellaire : “Les Amants magnifiques”, “Chambre close”, “Un dimanche” ou encore “Monica”. Elles sont enfin publiées intégralement dans cet ouvrage, accompagnées de nombreuses photographies inédites des années 1980 et 1990, sélectionnées avec Yves Trémorin dans ses archives, montrant leur processus de travail comme autant d’esquisses et de croquis préparatoires. À travers la pratique photographique intime de l’artiste, qui construit le portrait “de Monique à Monica”, compagne, actrice ou mythe, ce livre montre comment une relation amoureuse et photographique a constitué les prémices des axes majeurs de son œuvre. Ce livre, né sur une proposition de Caroline Bénichou (galerie VU’), comporte un entretien d’Yves Trémorin avec Michel Poivert.
    35,00
  • Quickview

    Le tirage à mains nues – Guillaume Geneste

    Guillaume Geneste est le créateur du laboratoire La Chambre Noire à Paris. L’un des derniers tireurs argentique en France et le compagnon de route de nombreux photographes... Dans ce livre, il nous livre ses réflexions sur le travail de tireur, sur les rela- tions qu’il entretient avec l’artiste photographe, sur l’avenir de ce métier. Réflexions, anecdotes et entretiens avec de grands noms de la photographie internationale (Ralph Gibson, Duane Michals, Sid Kaplan ou Howard Greenberg...), tout autant que des photo- graphes français de toutes générations (Arnaud Claass, Gabrielle Duplantier, Valérie Belin, Jo Terrien...), nous font entrer dans les coulisses du métier de tireur. L’occasion de recroiser le chemin et les photographies de Jean Gaumy, Jacques Henri Lartigue, Klavdij Sluban, Denis Roche, Bernard Plossu, Henri Cartier Bresson, Martine Franck, Pierre de Fenoÿl, Sabine Weiss, Anne-Lise Broyer et tant d’autres... Un livre sans précédent, ni technique, ni théorique, mais un livre de passion et d’émotion qui fera référence sur le sujet.
    25,00
  • Quickview

    Tropiques – Julien Coquentin

    Avec ce nouvel ouvrage, Tropiques, Julien Coquentin explore encore plus avant ses thèmes de prédilection que sont l’en- fance, la famille, le territoire et l’altérité. C’est à l’issue d’un voyage à La Réunion qu’il a élaboré sa nouvelle série. Parti y travailler comme infirmier, avec sa femme et ses trois enfants, il a passé 2 ans à prendre des photos et rédiger des textes, considérant que photographier et écrire sont les deux faces d’une même création. Comme il le disait dans un entretien : « Je crois que mon écriture ressemble à ma photographie et qu’il est donc possible de les confondre. » C’est aussi l’intérêt éditorial de cet ouvrage : donner le même rôle aux textes (5 nouvelles, comme des contes) et aux images, sans que l’un soit une illustration de l’autre. Textes et photographies seront donc les deux acteurs du même récit, chacun avec ses particularités, permettant ainsi de dire ce qui ne peut être imagé et d’imager ce qui ne peut être dit. Julien Coquentin laisse vibrer, dans des images où la moitieur de l’île est quasiment palpable, les thèmes du rapport de l’homme et de la nature, de l’intimité de la famille prise dans un territoire étranger, de la différence de l’autre culture...
    37,00
  • Quickview

    Dust – Jérémie Lenoir

    Dans le précédent ouvrage, NORD , publié en avril 2016 aux éditions Light Motiv, le photographe Jérémie Lenoir survolait l’axe de reconversion du patrimoine industriel entre Arras et Anvers. Avec cette nouvelle série DUST, il parcourt la frontière entre l’eau et la terre tout autour du lac salé de l’Utah (Salt Lake), là où s’installent les exploitations humaines de sodium, magnésium, potassium et pétrole. Les couleurs stupéfiantes résultent de la concentration de sel, d’algues, de microorganismes, où sont engendrées artificiellement par des additifs accélérateurs d’évaporation ou par quelques rejets des rares installations. Protocole de réalisation : au cours de plusieurs résidences réparties sur 3 ans, Jérémie Lenoir a photographié les contours du lac salé, multipliant les vols au-dessus de chaque espace sélectionné pour en suivre, en tracer et en comprendre la transformation. Le photographe réalise ses prises de vues toujours à la même heure, vers midi, lorsque le soleil est au zénith ; cette lumière qui écrase les reliefs et les couleurs offre une neutralité et une platitude essentielle pour obtenir cette confusion entre photographie et peinture. Toutes les images sont également capturées à la même altitude, autour des 450 m / 1500ft, et avec une même focale fixe pour obtenir une cohérence d’échelle. En conjuguant point de vue aérien et abstraction, l’artiste poursuit son travail d’anthropologie du paysage tout en expérimentant, encore plus intensément dans cette nouvelle série, les limites du médium photographique ; un regard sensible et unique sur notre monde contemporain.
    39,00
  • Quickview

    India – Harry Gruyaert

    L'Inde est déconcertante, elle vous déstabilise et vous fait perdre vos repères. Elle vous stimule intellectuellement. Il y a là une énergie qui naît d’une impression de constant chaos : les gens, les villes, le grouillement de la foule. Ce qui m’a immédiatement intéressé, c’est la multiplicité des éléments avec lesquels on peut composer et cette orgie de couleurs qu’il faut essayer de contrôler pour ne pas tomber dans la facilité. - Harry Gruyaert À travers une dizaine de voyages sur plus de 40 ans, Harry Gruyaert a parcouru inlassablement la péninsule indienne et nous livre dans cet ouvrage un témoignage de ce pays en tension où coexistent en permanence tradition et modernité, effervescence et tranquillité. De multiples détails, différentes strates, s’enchevêtrent dans ces photographies, pour la plupart inédites, qui oscillent entre puissance chromatique et une palette quasi monochrome. L’air est saturé de couleurs, de lumière, de bruits, parfois de silence aussi. En restituant l’expérience multi-sensorielle qu’il a perçue au fil des ans face aux mystères de ce pays, le photographe belge dresse un tableau contrasté à rebours de tout exotisme. Harry Gruyaert raconte, en introduction, sa découverte et fascination pour l’Inde. Tandis que différents extraits du Dictionnaire amoureux de l’Inde de Jean-Claude Carrière viennent ponctuer cette exploration visuelle de la péninsule indienne.
    45,00
  • Quickview

    Name Dropping – Thomas Mailaender

    Name Dropping est le 7ème volet de la série de cahiers que Thomas Mailaender consacre aux pratiques amateurs identifiées sur le net. Il est question cette fois-ci d’images postées, sur lesquelles figurent les noms et prénoms de protagonistes. Raccourcis, omissions et confrontations prolifèrent et donnent lieu à une galerie de portraits aussi désopilante que récréative.
    12,00
  • Quickview

    Dominique Lambert – Stéphanie Solinas

    Dominique est le prénom mixte le plus donné en France, il est aussi le vingt-septième prénom le plus porté. L’associant à Lambert, vingt-septième nom de famille également le plus porté, Stéphanie Solinas définit comme population d’étude les cent quatre-vingt-onze Dominique Lambert répertoriés dans l’annuaire des particuliers (Pages Blanches, France). Elle a demandé par courrier à chacun d’eux de remplir un portrait chinois. À partir de ce dernier, pour les Dominique Lambert ayant répondu, elle a élaboré un portrait écrit, avec l’aide du Comité Consultatif pour la Description des Dominique Lambert (composé d’un psychologue, un statisticien, un inspecteur de police, un juriste). Ce texte a constitué la base du portrait dessiné par le peintre Benoît Bonnemaison-Fitte. Le portrait dessiné a ensuite été transformé en portrait-robot par Dominique Ledée, enquêteur de police de l’Identité Judiciaire. Stéphanie Solinas a alors recherché un modèle présentant une ressemblance évidente avec le portrait-robot pour le photographier. Glissée dans la jaquette du livre, une pochette cristal renferme les photos d’identité des « vrais » Dominique Lambert auteurs des portraits chinois, et clôt ainsi la chaîne des représentations imaginée par l’artiste.
    34,00
  • Quickview

    Damaged Inc. – David de Beyter

    Pendant trois ans, David de Beyter a suivi les «Big Bangers», une communauté du Nord de l’Europe qui pratique le crash de voiture comme un art de vivre. Sur les circuits, les parkings, les champs dénudés, l’artiste a su capter l’essence d’une pratique qui façonne les paysages de son enfance. Ce projet au long cours mêlant films, photographies et sculptures donnera lieu à 3 éditions (2 livres et un vinyle). Damaged Inc. la première, avec son impression noir et blanc, ses double-pages de collages qui restituent par fragment les voitures, et les slogans qui illustrent la philosophie des adeptes de cette pratique, s'inspire directement de l’esthétique des fanzines originaux crées par les«Big Bangers».
    25,00

Suivez l'actualité Fisheye