fbpx

Boutique

Filtres

Showing 121–132 of 212 results

Departments

Price Filter

121-132 of 212 products

  • Quickview

    Fisheye Magazine #43

    Spiritualité - Explorations au-delà du visible

    Tout simplement noir, making of d'un autodidacte Sarah Moon, L'alchimiste VR : La photographie prend du relief MUSIQUE : Vinyles de lutte METIER : Léopold Mauger sculpteur lumière EVENEMENT : L'inattendu s'invite à Vevey PORTRAIT : Youssef Nabil, l'enchanteur EDITION : Photo poche & les femmes photographes
    6,50
  • Quickview

    A Sensitive Education – Francesca Todde

    Avec A Sensitive Education, la photographe Francesca Todde explore, à travers la figure de l'éducateur d'oiseaux Tristan Plot, les possibilités d'empathie entre différentes espèces naturelles. Le récit, loin d'être une documentation naturaliste, est plutôt axé sur la sphère émotionnelle et la sensibilité des oiseaux et des humains. La recherche photographique se développe en résonance avec la délicatesse de ce dialogue sans paroles. Tristan est un éducateur d'oiseaux spécialisé dans les méthodes douces. Il prépare les oiseaux à participer à des représentations de théâtre et de danse ou à des documentaires cinématographiques. Il travaille également sur le nouveau concept d'ornitothérapie et de médiation par l'animal, en créant un contact entre les oiseaux et les personnes handicapées, les personnes âgées, les prisonniers, afin de promouvoir de nouvelles sensations et de créer une réconciliation profonde entre les oiseaux et les humains. Lorsqu'il était enfant, dans la forêt derrière la maison de ses parents en Touraine, Tristan a remarqué que, s'il restait longtemps immobile, les animaux sortaient de la végétation et qu'il était possible de les observer. Aujourd'hui encore, cette pratique d'approche lente, respectant le rythme de la nature, reste essentielle dans sa méthode pédagogique. Depuis qu'il a étudié l'écologie, la biologie et l'éthologie à l'université, il a développé une technique pédagogique à l'intersection de l'empreinte, de la formation traditionnelle et de la formation positive. Sa méthode est un ensemble d'observations et de prédispositions de l'esprit en harmonie avec l'environnement, selon la sensibilité de l'autre et en relation avec des codes d'expression et de comportement différents de ceux de l'homme. Tristan, à travers l'intuition de l'animalité comme quelque chose de délicat, subtil et minimal, définit la relation avec les oiseaux comme un lien exclusif capable de réconcilier le rythme de l'espèce avec celui de l'individu. Sa recherche est basée sur la compréhension de la sensibilité des oiseaux et vise à retrouver cette capacité, perdue au cours de l'évolution, de percevoir les variations minimales et les micro-mouvements qui constituent le monde expressif des animaux.
    35,00
  • Quickview

    Fisheye Magazine #42 – Édition numérique

    Sexe - un air de liberté

    Paris Expérience Photo, un festival capital Nouvelle de confinement, par Fred Stucin & Didier Daeninckx ENTRETIEN : Sam Stourzé d'Arles à la villa Médicis PORTFOLIO : Ralph Gibson de A à Z RÉALITÉ VIRTUELLE : Les résidences d'écriture du VR Arles Festival HISTOIRE : Carré, le point sur un format SOCIÉTÉ : La prison à l'épreuve des clichés GACILLY : Environnement & auteurs émergents
    3,00
  • Quickview

    Recollection – Casper Faassen

    Je me revois dessinant les athlètes que j’admirais, des couchers de soleil pendant les vacances ou des peintures comme « la Ronde de nuit » de Rembrandt. Depuis ma petite enfance, c’est une façon pour moi d’assimiler les moments de connexion, de comprendre ce qui rend ces impressions précieuses.

    Et aujourd’hui, en recherchant la ‘vie’ ou le ‘statisme’ dans une nature morte, je sens plus que jamais que j’arrête le temps, en enfermant ces objets qui appartiennent ou ont autrefois appartenu à des collectionneurs, des artistes, des scientifiques ou à des musées. Par leur simple présence, chaque objet apporte sa propre histoire.

    En m’attardant sur l’époque, l’esprit et la valeur de ces objets, j’ai commencé à intégrer dans mon travail des croyances et des philosophies japonaises telles que l’animisme, le kintsugi ou le mono no aware.

    Entre mon studio à Leyde et le fait que je travaillais à ma collection et sur le Japon, j’ai inévitablement croisé le chemin du Dr Philipp Franz von Siebold qui avait vécu à Leyde ainsi qu’à Dejima au 19ème siècle. Il avait commencé à collectionner sur la flore et la faune à des fins scientifiques mais rapidement son projet avait pris de l’ampleur et il avait créé son propre centre culturel japonais : La maison Siebold.

    Et même si je ne possède pas matériellement la plupart des objets de ce livre, ils font maintenant tous partie de ma collection : je m’entoure d’anciens vases Jomon, de rares pots de gingembre de la période Edo ainsi que de plantes de glycine apportées au jardin Hortus Botanicus de Leyde par von Siebold.

    Je retravaille, ajoute mon language, questionne et admire.

    Je me souviens.

    Casper Faassen

    70,00
  • Quickview

    Festival Circulation(s) – Catalogue 2020

    Depuis sa première édition en 2011, le festival CIRCULATION(S), initié par Fetart, est dédié à la jeune photographie européenne, avec pour ambition d’en faire émerger les talents, de fédérer un réseau d’acteurs européens et de faire découvrir au public une création artistique contemporaine innovante. En moins de 10 ans, cet événement est devenu l’un des rendez-vous incontournables de la photographie. Cet ouvrage constitue le catalogue de l’édition 2020 de Circulation(s), caisse de résonance de toute une génération d’artistes à la conquête de nouveaux territoires photographiques. Le travail de chaque artiste est présenté sur deux pages avec sa biographie et un commentaire explicatif de sa série d’images. Chaque année, ce catalogue est un véritable outil pour le grand public amateur de photographie comme pour les professionnels.
    22,00
  • Quickview

    Elegy for the Mundane – Gaël Bonnefon

    Longtemps, Gaël Bonnefon a titré l’ensemble de ses images About Decline. Un corpus de photographies s’étalant sur plus de 10 ans, qui rend hommage à la beauté du banal et du quotidien. Il en explore les interstices, entre visible et invisible, là où la vie ordinaire révèle ses parts d’ombres. Un travail qui évolue au fi l des années mais dont l’écriture conserve une même cohérence : ici, les paysages (cascades, forêts ou grandes étendues désertes…) vibrent avec la même force et la même intensité que les scènes ou les portraits de personnes usées, éreintées, à bout de souffle, mais bien vivantes.Gaël Bonnefon, diplômé des Beaux-Arts de Toulouse, a exposé à la Villa Pérochon, au 104 (Paris), à Arles, à Photo Espana, au Musée des Abattoirs de Toulouse. Son travail est présent dans les collections du FRAC Midi-Pyrénées, du Château d’Eau et du Musée Kiyosato (Japon)… Premier ouvrage rétrospectif de son œuvre, Elegy for the Mundane présente la diversité d’un travail toujours homogène, pouvant aborder la violence et le déclin tout autant que la douceur et la tendresse. Ici, les sentiments ne sont pas figés mais résonnent les uns avec les autres…
    37,00
  • Quickview

    Trova – Gilles Roudière

    “Gilles Roudière appartient à cette famille de la photographie intuitive et sensible, il ne dit pas le monde tel qu’il est, mais tel qu’il le ressent. Aussi dans les images de Cuba qu’il livre, il n’y a ni intention de témoignage, ni intention documentaire. Rien n’est descriptif. Aucun indice, aucune étude géographique ou sociale. Là n’est pas son dessein.” “Avec Trova, Gilles Roudière signe une balade photographique à travers Cuba à la façon des trovadores hispano-américains se rendant de ville en ville pour interpréter leurs chansons. Il se laisse porter par son voyage et livre des images en noir et blanc puissantes, au grain explosé. Sans jamais s’arrêter à la surface des choses, aff ranchies des poncifs et de toute tentation exotique, ses photographies jouent entre fiction et réalité et composent un récit qui semble sorti tout droit d’un film. Des photographies souvent à la frontière du surréalisme, portées par un regard fasciné et fascinant.”

    Caroline Bénichou

    35,00
  • Rupture de stock
    35,00
    Quickview

    Fisheye Photo Review 2020.21

    1,8 kg de photographies, 427 photographes, 706 images. Ce nouvel opus de notre curation annuelle reprend une large sélection de photographes publiés sur notre site fisheyemagazine.fr. Par sa lecture non linéaire, sans chapitre et uniquement orientée par la sensibilité́ visuelle, cet ouvrage vous plongera dans une vision. Celle de Fisheye sur les auteurs, et celle des auteurs sur notre époque. Fruit de milliers d’heures de recherches, il façonne un chemin qui nous conduit aux limbes de notre imagination et de nos attentes. Parce que notre devoir est de faire ressentir et transmettre, nous avons pensé Fisheye Photo Review 2020.21 comme un guide, un cahier d’inspirations utile à tous : photographes en devenir et auteurs confirmés, passionnés de l’image et de l’art, explorateurs, et vous qui vous interrogez sur la vie... Décrypter le monde, oui, mais comment ? En couleurs, et avec des angles et des expérimentations surprenants. Chacun des auteurs réunis ici offre pistes de réflexion et chemins d’évasion. Dans son ouvrage La Chambre claire, Note sur la photographie (1980), Roland Barthes affirmait : « Toute photographie est un certificat de présence. » Nous réunissons ici des artistes affirmant leur présence au monde, et témoignons, avec eux, de la nôtre.
    35,00
    35,00
  • Quickview

    Fisheye Magazine #42

    Sexe - un air de liberté

    Paris Expérience Photo, un festival capital Nouvelle de confinement, par Fred Stucin & Didier Daeninckx ENTRETIEN : Sam Stourzé d'Arles à la villa Médicis PORTFOLIO : Ralph Gibson de A à Z RÉALITÉ VIRTUELLE : Les résidences d'écriture du VR Arles Festival HISTOIRE : Carré, le point sur un format SOCIÉTÉ : La prison à l'épreuve des clichés GACILLY : Environnement & auteurs émergents
    6,50
  • Rupture de stock
    4,00
    Quickview

    Stickers Fisheye

    Affiche fièrement ton appartenance à la communauté Fisheye avec ces trois autocollants aux couleurs du magazine qui décrypte le monde au travers de la photographie !
    4,00
    4,00
  • 12,00
    Quickview

    Masque Fisheye

    Masque de protection réalisé à partir de nos célèbres totebags colorés. Arborez les couleurs de votre magazine préféré en vous protégeant, vous et vos proches.
    12,00
    12,00
  • 71,00 pour 2 années
    Quickview

    Abonnement Fisheye Magazine – 2 ans + 2 Hors-Séries

    Fisheye Magazine - bimestriel Abonnement 2 ans à Fisheye Magazine et Hors-Série n°8 et n°9 (à paraître). L'abonnement 2 ans à Fisheye Magazine vous permet de recevoir 12 numéros et 2 hors-série sur 2 ans.
    71,00 pour 2 années
    71,00 pour 2 années

Suivez l'actualité Fisheye