Né à Murmansk, en Russie, Serj Ius a grandi dans cette ville à la beauté particulière, sans jamais vraiment la contempler. « Les aurores boréales étaient assez courantes, j’en ai vu beaucoup au cours de simples promenades dans des parcs », dit-il avec humour. Pourtant, à l’âge adulte, l’atmosphère mystique qui emplit le port Kola, lorsque la brume s’installe, l’émeut. Ses photographies, somptueuses et mystérieuses, nous enveloppent. La lumière, tamisée par le brouillard, teinte les paysages d’un halo rosé. La neige, épaisse et tenace, semble arrêter le temps. Le monde de Serj Ius devient presque irréel, baigné dans cette lumière futuriste. « Je me dissous dans mes photos », confie-t-il. Une série contemplative.

 

© Serj Ius