Inspirée par l’atmosphère étrange et morbide du Château de Napoule, dans le sud de la France, Nina Röder a réalisé la série Always Beyond. Diplômée de l’Université Bauhaus en Allemagne, la jeune photographe a également fait des études de théâtre, qui ont largement influencé son approche photographique. La mise en scène de ses images lui permet d’exprimer « sa relation personnelle aux éléments déterminants et cachés qui sont à l’origine de décisions inconscientes ». La mort, la peur, Always Beyond est un voyage inquiétant aux tonalités lyriques, sorte d’errance poétique. « L’idée derrière cette série était de lâcher prise, de se perdre », confie l’auteure. L’utilisation des diptyques et des triptyques laisse d’ailleurs la porte ouverte à de nouvelles histoires, toujours au-delà du sens premier.

 © Nina Röder