Matthias Günter, 35 ans, est un cinéaste et photographe suisse. « J’ai grandi à Berne, et j’y vis et travaille toujours. Ces dernières années, j’ai passé beaucoup de temps à l’étranger. Dans le cadre d’une bourse d’études, je me suis notamment rendu à Los Angeles, à Cuba, et en Égypte », confie-t-il. « Je m’intéresse à tout ce qu’il est encore possible de découvrir dans ce monde inondé d’images. Je cherche l’insolite dans la vie de tous les jours ». Intuitif, Matthias Günter ne court pas après un style particulier. On observe tout de même une cohérence dans son travail. En témoignent ses images minimalistes et géométriques symbolisant le vide. « L’absence m’intéresse, car elle défie l’imagination et offre au spectateur un espace pour cultiver son interprétation », précise-t-il. Ses Temporary Residents (résidents temporaires, NDLR) sont comme des images fixes d’une séquence inexistante.

© Matthias Günter