« Je suis attiré par les possibilités infinies qui se présentent lorsque les gens interagissent avec l’espace qu’ils habitent », déclare Lorenzo Catena. Après une formation en architecture, le photographe installé à Rome, capture – avec élégance – des instants de vie quotidienne urbains. Il donne à voir des compositions complexes et évocatrices, assemblées avec harmonie. En saisissant l’unicité du lieu, ses formes et sa géométrie cachée, le photographe manipule habilement la lumière pour révéler les liens invisibles entre les sujets. « Je m’intéresse aux choses cachées dans mon inconscient. Quand je prends des photos, je cherche à les analyser dans les détails que je capture et le monde que je construits ». Depuis ses premières images en 2016, prises sur le vif, sa spontanéité a muri en une réflexion plus sophistiquée. En plus de faire voyager le spectateur, il interroge le processus photographique. « Aujourd’hui, je travaille de manière plus lente :  je développe un projet à long terme, et je privilégie de nouvelles formes de récit », conclut-il.

© Lorenzo Catena