Martin Faltejsek, photographe installé à Prague, voue au 8e art une passion dévorante. « J’ai étudié le médium à l’Insitute of Creative Photography d’Opava, où j’ai réalisé que jamais je ne pourrais me lasser de mon boîtier, il fait tout simplement partie de moi », confie-t-il. Jonglant entre les commandes, les portraits et les travaux plus personnels, l’artiste prend le temps de s’éloigner parfois du tumulte quotidien. « Tous les ans, je passe au minimum un mois dans un pays étranger, et j’organise des périples plus courts à d’autres moments. Récemment, je suis tombé sous le charme des régions scandinaves », précise Martin Faltejsek. Dans ces paysages froids, il capture un monde sauvage et impressionnant, dominant l’Homme. À quelques endroits, des personnages solitaires arpentent ces territoires, figures nostalgiques en quête de paix. Des mises en scène soulignant l’inquiétude du photographe : « Notre planète est magnifique, et il nous faut la protéger à tout prix », déclare-t-il. Dans cet espace immaculé, la nature, splendide et luxuriante, semble en effet avoir repris ses droits.

© Martin Faltejsek