« Pour moi, une photographe doit attirer le regard, émouvoir, intriguer, stimuler l’imaginaire, et pourquoi pas être le point de départ d’une histoire. Elle doit nous sortir de notre quotidien. À travers Dark City, j’interprète la réalité sous la forme de tableaux à l’esthétisme mystérieux », déclare Michel Kharoubi, alias MK. Réalisateur et photographe, ce dernier capture, à coup de cadrages singuliers et de clairs-obscurs picturaux, la dramaturgie des rues. « J’essaie de créer des images iconiques, poursuit-il. Le travail sur les ombres et la lumière permet de mettre en évidence les éléments clés, de créer une ambiance. » Nourri par le cinéma de genre, la peinture italienne et les créations des membres de Magnum Photo, MK érige un univers graphique, où les passant·es évoluent en protagonistes de récits fugaces, où les silhouettes deviennent des ombres chinoises, les murs et les voitures des taches de couleurs vives captant le regard, attisant l’attention. Une mosaïque stimulante nous invitant à sauter d’un instant à l’autre, à embarquer dans des aventures aussi éphémères que palpitantes pour ressentir le pouls vibrant du monde urbain.

 

 

 

 

 

© MK