« J’ai réalisé ces images cet été, en juin-juillet. Lorsque j’ai appris que Fisheye et le festival Les Rencontres du 10e organisaient un concours, j’ai sauté sur cette occasion de retrouver ce quartier que j’ai beaucoup aimé. Dans cette série Et au milieu coule un canal, j’ai cherché à raconter la poésie et le cosmopolitisme que l’on retrouve autour du canal St Martin. Le canal est essentiel pour moi, avec ses vieilles écluses, ses ponts-tournants, ses passerelles et ses grands arbres. C’est le lieu idéal pour rêvasser et se reposer. Les quais du canal ont quelque chose de magnétique, qui attirent des gens différents, qui viennent de tous horizons. Tout ce monde s’y retrouve, j’y vois le vrai Paris, celui que j’aime, insolite et éclectique. »

Images par © Clément Chapillon