La troisième édition du Prix Swiss Life à 4 mains a récompensé le photographe Oan Kim et la compositrice-interprète Ruppert Pupkin pour leur récit photographique et musical Digital After Love, que restera-t-il de nos amours ? Un livre-CD édité par Actes Sud.

Un vieux smartphone, une carte mémoire remplie de dossiers inaccessibles, des notes et des chansons entremêlées. Tel est le point de départ d’une quête effrénée après un amour errant. À l’origine du livre-CD Digital After Love, que restera-t-il de nos amours ?, un duo d’artistes : Oan Kim, photographe, réalisateur et musicien, et Ruppert Pupkin, auteure, compositrice, chanteuse et actrice. Les deux artistes ont imaginé un récit à partir de fragments digitaux retrouvés dans un smartphone : textos, messages vocaux, images et ondes sonores morcelés. Paris, New York et Séoul, les artistes voyagent pour remonter le fil de ces archives numériques.

« Car si même nos traces digitales sont amenées à disparaître
les résidus d’amour ne viendront-ils pas hanter
tôt ou tard
les sédiments artificiels qui les auront recouverts ? »

Poèmes, résidus d’une conversation Messenger et images brouillées s’assemblent et forment un étrange portrait. Est-ce là un amour rêvé, ou passé ? Et cette silhouette qui nous poursuit, serait-ce le fantôme numérique d’une femme ? Les pages de Digital After Love, que restera-t-il de nos amours ? composent un puzzle mystérieux et fragile. Et les pièces s’assemblent selon les récits de vie des lecteurs. Amour perdu ou compliqué ? Réponse à la Philharmonie de Paris où le prix est exposé jusqu’au 28 avril 2019.

Digital After Love, que restera-t-il de nos amours ?, Actes-Sud, 17,99 €,  64 pages

© Oan Kim