Noirs et blancs vibrants, couleurs saturées et soleil vivifiant… Les photographes de notre sélection Instagram #363 font de la lumière un compagnon de voyage.

@waterchouffe

Il y a, dans les clichés du photographe au pseudonyme @waterchouffe sur Instagram, une appétence certaine pour l’imagerie citadine. Des femmes étendant leur linge à la fenêtre ou jour de marché à Chinatown, ces images sont de véritables flâneries urbaines.

© @waterchouffe / Instagram

@alexandreplaisant_

Amoureux de l’argentique et de ses rendus granuleux, Alexandre Plaisant joue de la lumière pour composer une œuvre aux contours texturés. Au sein de sa galerie Instagram se côtoient natures mortes enivrantes et portraits captivants.

© Alexandre Plaisant / Instagram

@docpado

Ciels crépusculaires, urbanité endormie, lumières tamisées… Dans les images de Raynald Vasseur, l’obscurité est reine. L’auteur venu de Lille multiplie les fragments de récits dans une pénombre picturale où se cachent de nombreux mystères. Une collection poétique évoquant les tableaux photographiques de Todd Hido.

© Raynald Vasseur / Instagram

@enrico_matarazz

C’est dans la rue, au contact des gens, qu’Enrico Matarazzo puise son inspiration. En couleur comme en noir et blanc, il transforme les silhouettes d’inconnu·es en sculptures énigmatiques qui stimulent notre imagination. Un monde graphique aux nuances oniriques qu’on se plaît à contempler.

© Enrico Matarazzo / Instagram

@claris.berra

Tendres détails floraux, siestes improvisées au petit déjeuner… Dans la galerie Instagram de Clarisse Berrada, le temps s’écoule tout doucement. « Rien ne sert de courir, il faut partir à point », tel pourrait être son adage favori.

© Clarisse Berrada / Instagram

Image d’ouverture © Enrico Matarazzo / Instagram