Silhouettes équivoques ou troubles, errances urbaines ou sauvages, nus illuminés dans la nuit noire… Dans notre sélection Instagram #326, le rêve est à porté de main.

@samanthacavet

Dans l’univers enchanté de Samantha Cavet, errent maintes silhouettes aux visages dissimulés. Comme happés par le remous des vagues ou par le scintillement des astres, les personnages s’abandonnent tout entier dans le paysage. Ici, tout n’est que calme et beauté, douceur et volupté.

© Samantha Cavet / Instagram

@julia.luzina

Une femme nue illuminée dans la nuit noire, dont on ne peut distinguer aucun regard. Un homme esseulé, surgissant entre les courbes d’une femme recroquevillée. Des corps, cherchant désespérément à se toucher dans des eaux troubles. Autant de scènes, à la subtilité et sensualité envoûtante, qui composent la galerie de Julia Luzina.

© Julia Luzina / Instagram

@rubenalmonacid

Photographe et musicien de profession, Rubén Almonacid compose, avec les visages et éléments naturels qui l’entourent, de jolies partitions visuelles. Tendres et apaisants, ces clichés nous laissent divaguer entre noirs et blancs grainés et couleurs aux douces teintes sur film argentique.

© Rubén Almonacid / Instagram

@nicolaarmento_

Dans les clichés de Nicola Armento, la lumière fend les métropoles embrumées. Ainsi le photographe milanais donne-t-il à voir les images d’un temps suspendu, à la frontière du réel.

© Nicola Armento / Instagram

@36poses.eu

« Mon travail est une recherche aux confins du hasard, une promenade calculée dans l’immaîtrisable ». C’est en ces mots que Marie Ldb aime définir son art. Dans ses « promenades » visuelles, on rencontre des portraits et protagonistes aux caractéristiques féériques.

© Marie Lbd / Instagram

Image d’ouverture © Samantha Cavet / Instagram