Compositions vives et saturées, images graphiques et texturées, teintes solaires et bâtiments pastel… Dans notre sélection Instagram #325, la couleur se décline sous toutes ses nuances.

@inespouyanne

Née à Toulouse en 1997, Inès Pouyanne affirme que son destin photographique était écrit. Jaillissent de ses compositions visuelles des jeux de superpositions, de textures, de cadrages et d’ombres. Sur son compte, la lumière et les couleurs s’infiltrent toujours avec passion.

© Inès Pouyanne / Instagram

@mara.trilla

« Documenter l’enfance à travers l’objectif d’une mère », voici l’objectif personnel et artistique de la photographe argentine Mara Trilla. Depuis plusieurs années, elle capture et partage le quotidien tendre et innocent de son enfant. Un plongeon réconfortant dans nos souvenirs juvéniles.

© Mara Trilla / Instagram

@laurentixador

S’ils n’ont pas le dos tourné, un chapeau ou une rose dissimule toujours le visage des modèles de Laurent Tixador. Leur esprit, tout comme celui du spectateur, vagabonde sûrement dans les méandres d’un songe empreint de nostalgie

© Laurent Tixador / Instagram

@fidalgo.photo

Dans l’univers photographique de Joana Fidalgo se côtoient scènes surnaturelles et éléments purement graphiques, aux symétries implacables. C’est avec un total lâcher prise qu’on se laisse porter par ses noirs et blancs épurés et magnétiques.

© Joana Fidalgo / Instagram

@erick_majora

Voitures anciennes, manèges vintage et devantures pastel… Les clichés argentiques d’Erick Majora donnent à voir une Amérique édulcorée. Ces multiples paysages s’inscrivent dans une temporalité abolie qui nous invite à retrouver la douceur d’une rêverie oubliée.

© Erick Majora / Instagram

Image d’ouverture :  © Laurent Tuxidor / Instagram