Les photographes de notre sélection Instagram #321 n’ont pas peur de la couleur, qu’ils capturent dans toutes ses nuances. De jolies palettes qui contreront, sans nul doute, la grisaille automnale…

@luisarosaaguiar

« Je photographie ce qui semble peu impressionnant », confie Luisa Aguiar. Scènes urbaines minimalistes, paysages pastel, gros plans shootés au flash… Son compte Instagram fourmille toutefois d’images abstraites et poétiques semblant sortir tout droit d’un songe. Un songe apaisant, aux mille et une ramifications.

© Luisa Aguiar / Instagram

@beqachokoshvili

Établie à Tbilissi, en Géorgie, Beqa Chokoshvili se spécialise dans le portrait. Capturés avec des tons forts, des lumières crues, ses modèles dévorent l’objectif du regard et nous invitent à plonger – sans hésitation – dans un univers fait de mystères. Une immersion singulière que l’on entreprend avec plaisir.

© beqachokoshvili / Instagram

@matt.sclarandis

Les reflets des miroirs amusent Matt Sclarandis. Les perspectives qu’ils dessinent sont autant d’occasions d’imaginer de nouveaux horizons. Peuplé de créatures réinventées, son univers singulier ne manque pas d’onirisme.

© Matt Sclarandis / Instagram

@an_aparicio

Des cheveux roux, un mur de briques, un lys orangé… Les teintes chaudes et vermeilles réchauffent les clichés poétiques d’Ana Aparicio. Une couleur de saison que l’œil avisé de la photographe saisit pourtant tout au long de l’année.

© Ana Aparicio / Instagram

@vaguer_8dot

On ne sait rien de @vaguer_8dot, pas même son prénom. Notre seule certitude est que ce mystérieux photographe s’est pris de passion pour les diverses façades de nos habitations.

© vaguer_8dot / Instagram

Image d’ouverture © Matt Sclarandis / Instagram