Le point commun des photographes de cette sélection Instagram #298 ? L’expérimentation. Qu’ils jouent avec leurs sujets ou avec les procédés et techniques photographiques, les auteurs présentés ici ne cessent de repousser les limites de la créativité.

@minoshikk

On sait peu de choses sur Anastasia, la photographe qui se cache derrière le pseudonyme @minoshikk, alors on se contente d’observer ses étranges et fascinants portraits. Lumières colorées, flous artistiques, et déformations abstraites donnent à ses créations une dimension surréaliste et à ses personnages une aura des plus mystérieuses.

© minoshikk / Instagram

@filiannakaramanli

Photographe et graphiste installée en Grèce, Filianna Karamanli dévoile sur Instagram un portfolio inspiré par les codes de la mode. Natures mortes, portraits, corps dénudés… À travers des jeux de couleurs et de compositions, l’autrice développe un univers ludique et sensuel, à savourer sans plus attendre !

© Filianna Karamanli / Instagram

@goosesamuel

Établi à New York, Samuel Harris a fait de la Grosse Pomme son terrain de jeu. Au flash, de jour comme de nuit, le photographe capture des scènes incongrues, vecteurs d’émotions fortes : mélancolie, romantisme, désir d’évasion, humour… Et esquisse une promenade inattendue dans la métropole américaine.

© Samuel Harris / Instagram

@nikkor83

Sur Instagram, le photographe milanais Nico Ferrara impose son style. Jouant du flash, l’auteur parvient à saisir des corps, des événements, des paysages tous plus surréalistes les uns que les autres. Du rire au saisissement, il nous entraîne dans un monde absurde, peuplé de protagonistes captivants.

© Nico Ferrara / Instagram

@hotmandarin

Entre minimalisme et surréalisme, les créations de Martin Dobeš se lisent comme des énigmes qu’il nous faut élucider. Toujours en noir et blanc, le photographe capture des scènes intrigantes, aux frontières de l’imaginaire. Un compte qui plaira à tous les rêveurs.

© Martin Dobeš / Instagram

Image d’ouverture : © Filianna Karamanli / Instagram