Polaroïds, architecture et poésie – voilà ce qui vous attend dans les images de notre sélection Instagram #285. Mises en scène ou spontanées, elles reflètent la diversité des émotions liées à l’instant photographique.

@giovanni_previdi

Exclusivement dédiée aux Polaroïds, la galerie Instagram du photographe italien Giovanni Previdi recèle de paysages, de portraits et de natures mortes. Avec une grande maîtrise de la technique, il manipule flous et couleurs pour saisir la nostalgie du quotidien.

© Giovanni Previdi / Instagram

@egyurkovska

Ciels azur, architecture méditerranéenne, tons pastel… Les photographies d’Eliya, artiste venue d’Espagne, nous transportent dans un espace paisible et estival. Minimalistes, ses images évoquent les productions du réalisateur Wes Anderson et nous invitent au dépaysement.

© egyurkovska / Instagram

@hvorerduida

L’artiste norvégienne Ida Chloë Lou Olsen utilise sa galerie digitale comme un « journal argentique de la terre ». Minimalistes et élégantes, ses compositions illustrent la superposition des êtres et des choses – dans le vaste univers qui les accueille.

© Ida Chloë Lou Olsen / Instagram

@shaoqi_____

On ne sait rien de l’Instagrameuse Shaoqi Hu, alors on se contente de s’immerger dans son monde. Un univers intimiste, où les jeux de reflets, les flous artistiques et les néons lumineux transforment les corps en œuvres d’art. Une collection de silhouettes aussi poétiques que sensuelles.

© Shaoqi Hu / Instagram

@pfreeth

C’est à l’abstraction – simple et hasardeuse – que s’attarde le photographe Paul Freeth. Sans avoir recours à une quelconque présence humaine, le photographe observe l’agencement des choses qui peuplent ce monde, et livre sur son compte Instagram des compositions brutes, mais harmonieuses.

© Paul Freeth / Instagram

Image d’ouverture : © Paul Freeth / Instagram