Délicates, subtiles, ou encore effrayantes, les images de notre sélection Instagram #284 évoquent toutes un univers onirique, aussi troublant que séduisant. Un ensemble des plus immersifs.

@rafael.avcioglu

Bienvenue dans l’univers étrange de Rafael Avcioglu. « Obsédé par l’humain », le photographe réalise des œuvres hypnotiques et parfois cauchemardesques. Au cœur de ses créations ? Les corps, et les récits qu’ils tissent – des narrations aussi intimes que violentes.

© Rafael Avcioglu / Instagram

@thomas_edmondson

« Délicates, belles et temporaires », c’est ainsi que l’Australien Thomas Edmondson décrit ses images. Inspiré par « le calme, l’obscurité et la nature », le photographe dévoile sur Instagram une collection de clichés tout droit sortis du monde des rêves. Un compte des plus apaisants.

© Thomas Edmondson / Instagram

@car.wayne

En superposant les couches de transparence, la photographe Carmen Wayne explore les infimes nuances des émotions. Les pellicules de l’argentique se décomposent en strates colorées et subtiles, où les autoportraits se confrontent à la nature.

© Carmen Wayne / Instagram

@indigocami

En manipulant ses pellicules – parfois périmées – la photographe italienne Camilla Schmitt expérimente avec ses prises de vues. Jamais trop loin de la mer, et via ses compositions riches en couleurs. elle capture des figures renversées, dédoublées et parfois même disloquées.

© Camilla Schmitt / Instagram

@jalaludin.trautmann

Directeur de la photographie d’origine allemande, Jalaludin Trautmann a notamment travaillé sur la série The Walking Dead. Un goût pour l’horreur et le suspens que l’on devine en parcourant sa galerie Instagram, où se croisent silhouettes sombres, forêts denses et routes abandonnées.

© Jalaludin Trautmann / Instagram

Image d’ouverture : © Rafael Avcioglu / Instagram