Avec des mises en scènes oniriques, floues ou colorées, les photographes de notre sélection Instagram #278 réinventent l’art du portrait, et interrogent la condition humaine.

@vikollia

Wiktoria publie sur Instagram des paysages fantastiques aux tons chauds, « entre réalité et imaginaire ». Au cœur de ces territoires merveilleux, des silhouettes de femmes dansent, et célèbrent leur liberté. Un compte évoquant la douceur des vacances.

© vikollia / Instagram

@onurkayas

Les corps s’envolent dans l’objectif du photographe Onur Kaya. Tout au long de sa galerie digitale, les personnages font face au monde, s’élèvent vers les cieux, et repoussent les limites de la condition humaine. Comme par magie, devant nos yeux admiratifs, les étoiles s’alignent dans l’instant photographique.

© Onur Kaya / Instagram

@erhanariff

Dans le monde d’Erhan Arif Telis, des hommes solitaires font face à d’étranges panoramas. En peignant les paysages de couleurs irréelles, le photographe nous invite à plonger dans un univers onirique, et à laisser notre imagination nous guider vers des espaces fantasmagoriques.

© Erhan Arif Telis / Instagram

@lisamazze

Photographe et designer italienne, Lisa Mazzei publie sur Instagram des images cinématographiques. Présentés en séquences, ses récits ne révèlent que quelques pistes de réflexion et laissent planer un mystère des plus captivants.

© Lisa Mazzei / Instagram

@heatherlia69

Véritable démonstration du flou artistique, @heatherlia69 multiplie les portraits et brouille les lignes de la perception. Un voile de mystère plane sur ses images, imbibées de nostalgie. Un questionnement sur la relation des corps à l’environnement.

© heatherlia69 / Instagram

Image d’ouverture : © Lisa Mazzei / Instagram