Cette semaine, la sélection Instagram porte son regard sur des photographes qui capturent leur environnement. Que ce soit le paysage urbain ou les zones pavillonnaires, la nature sauvage, ou des contrées imaginaires, Fisheye fait la part belle aux conteurs d’histoires visuelles.

@my_soulwax

L’Instagrameur @my_soulwax photographie « l’émotion des paysages ». Fasciné par la nature, il en capture chaque recoin. Avec un faible pour les cieux nocturnes, il réalise des œuvres sublimes, aux notes impressionnistes et surréalistes. Un compte qui plaira aux amoureux du monde sauvage.

© my_soulwax / Instagram

@samantha_muljat

Il se dégage quelque chose de mystique dans les images de Samantha Muljat. Dans un univers coloré qui rappelle une imagerie héritée des années 1970, elle déploie un imaginaire singulier. Des paysages désertiques, des ambiances entre chien et loup forment le théâtre de ses mises en scène.

© Samantha Muljat / Instagram

@justintjamison

Le compte Instagram de Justin Jamison est « réservé aux rêveurs ». Ce photographe installé à Brooklyn capture son environnement avec une poésie touchante. Dans les couleurs sombres du métro new-yorkais, il capte des instants de vie – un moment intime, un regard empli de solitude… autant de récits aussi familiers que passionnants.

© Justin Jamison / Instagram

@bjornfranklin

Réalisateur et photographe habitant à Londres, Bjorn Franklin shoote des portraits atypiques comme des paysages mystérieux. Influencé par le cinéma, il invite le mystère dans chacun de ses clichés, proposant à ses followers une aventure unique à chaque image.

© Bjorn Franklin / Instagram

@nassias_

En photographie, il y a les selfies et les autoportraits. Les images de Nassia Stouraiti se revendiquent de la première catégorie. La photographe grecque de 21 ans est à l’origine du hashtag #selfiemyart qui réunit des images de soi empreinte de créativité.

@ Nassia Stouraiti / Instagram

@cursedbymorrow

On sait peu de chose du photographe derrière le pseudonyme @cursedbymorrow. Basé en Autriche, ce dernier se revendique comme un storyteller visuel. Dans des ambiances sombres et inquiétantes, l’artiste parvient à capter l’âme des lieux et installe ainsi un univers visuel propre.

© cursedbymorrow / Instagram

@j.t.f.o.x

Les images du photographe américain Jake Fox ne sont pas sans rappeler celle d’un autre artiste du pays : Todd Hido. Sa façon de capturer les maisons et de créer une histoire à travers la lumière fait résonance aux images qu’on peut trouver dans la publication House Hunting de Hido.