Focus sur les trois découvertes préférées des lecteurs, présentées en juin 2019 sur le site de Fisheye : Nick Hannes, Danila Tkachenko et Franck Bohbot.

1. Nick Hannes

« La société du divertissement détruit la réalité locale, celle des travailleurs presque réduits en esclavage et parqués dans d’immenses zones de baraquements », explique Nick Hannes. Dans sa série Garden of delight réalisée à Dubaï, le photographe belge livre sa vision d’une société basée sur le divertissement et l’exploitation. Un travail découvert à l’occasion d’ImageSingulières.

© Nick Hannes

2. Danila Tkachenko 

« J’ai été frappé par le contraste entre le modernisme et l’archaïque dans cette région. Cette société ancienne, vivant dans un univers peuplé de buildings et de nouvelles technologies », raconte Danila Tkachenko, l’auteur d’Oasis. Une série dévoilant un Qatar surréaliste.

© Danila Tkachenko

3. Franck Bohbot

La série Forever Young a vu le jour alors que Franck Bohbot était en vacances. « Je souhaitais illustrer les souvenirs passés de nos étés, de notre enfance, et de la joie ressentie dans les jeux d’eau et les structures aquatiques », confie-t-il. Inspiré par les réalisations de Luigi Ghirri, Paul Cézanne, Edward Hopper, Stanley Kubrick ou encore Wes Anderson, l’artiste construit un univers intemporel et délicieusement rétro.

© Franck Bohbot

Image d’ouverture © Nick Hannes