Focus sur les trois découvertes préférées des lecteurs, présentées en février 2019 sur le site de Fisheye: Landon Speers, J. Bilhan et Steph Wilson.

1. Landon Speers

Né dans la région des Montagnes Rocheuses, au Canada, le photographe Landon Speers a grandi au cœur d’un territoire froid et isolé du reste du continent. Sa rencontre avec la photographie s’est faite à son adolescence où elle s’est imposée comme un moyen « de rencontrer des nouvelles personnes, d’explorer des nouveaux endroits, et de satisfaire [sa] soif de l’inconnu », confie l’auteur. Curieux et sociable, Landon Speers capture des instants spontanés, souvent décalés et amusants. À la manière de Martin Parr, l’auteur est attiré par l’excentricité des modèles qu’il croise au détour des rues.

© Landon Speers

2. Joshua Anderson, alias J. Bilhan

Fasciné par la nature, le photographe américain J. Bilhan réinvente la notion de beauté, en sublimant la diversité du corps humain, au cœur de ses créations. Le photographe éprouve une profonde affection pour la diversité de ses modèles. « Mon approche a tendance à changer, mais elle commence toujours par une rencontre, explique-t-il. Je dois connaître mes sujets, pour les photographier. Il me faut développer une connexion avec eux ».

© J. Bilhan

3. Steph Wilson

Installée en Angleterre, la photographe et peintre Steph Wilson a installé son studio dans une ancienne église, abritant plus de 600 plantes. Passionnée par la nature et les animaux, l’artiste s’en inspire pour la réalisation de ses images. Si elle souffre de troubles anxieux, Steph Wilson s’est tournée vers le 8e art pour apprivoiser ses émotions.

© Steph Wilson

Image d’ouverture © Landon Speers

 

Vidéo © Nina Peyrachon