Focus sur les trois découvertes préférées des lecteurs, présentées en décembre 2018 sur le site de Fisheye : Raúl Moreno, Delfina Carmona et Vincent Bousserez.

1. Raúl Moreno

Trente ans après l’accident nucléaire, la région de Tchernobyl reste contaminée. Raúl Moreno, photographe espagnol de 39 ans, signe Monologue about Chernobyl, une série documentaire déchirante sur l’après-catastrophe.

© Raúl Moreno

2. Delfina Carmona

Poétiques, sensuelles et parfois absurdes, les images de Delfina Carmona sont sublimées par la lumière naturelle. « Je peux imaginer une photographie rien qu’en apercevant une lueur », confie la jeune femme. Si la photographe aime expérimenter, son matériel reste minimaliste. « L’équipement ne fait pas tout. De véritables merveilles peuvent être créées avec le strict minimum », précise-t-elle.

 

© Delfina Carmona

3. Vincent Bousserez

Vincent Bousserez, 44 ans, est un photographe explorateur. Depuis plusieurs années, il poursuit les traces visibles et invisibles de l’homme. Cette quête l’a conduit, en mars 2018, jusqu’au lac Baïkal, en Russie. Il signe, avec Empreintes, une série poétique et engagée.

© Vincent Bousserez

Image d’ouverture © Raúl Moreno

 

Vidéo : © Nina Peyrachon