Le travail d’Ulrike Hannemann propose une nouvelle lecture de l’histoire du palais de la Réunification (ex-palais de l’Indépendance) d’Ho Chí Minh-Ville, au Vietnam.

Reconstruit en 1966 comme une synthèse de l’architecture classique et moderne vietnamienne, ce bâtiment a servi de demeure et de bureau aux présidents de la République du Sud-Vietnam jusqu’en 1975, avant d’être pris d’assaut par les troupes nord-vietnamiennes. Depuis 1976, il est classé monument historique. « Dans la série The Palace – Then and Now, j’examine la façon de traiter les témoignages historiques, ainsi que leur réception. Entre 2013 et 2016, j’ai visité le palais à plusieurs reprises, et j’ai constaté que le traitement de l’histoire n’est pas statique. Le palais et son inventaire semblent faire l’objet d’une réorganisation et de modifications permanentes. Dans les photos individuelles, je reconstitue le monde réel de l’expérience, et je le mets en accord avec mon espace de pensée. À cet effet, j’ai sélectionné et imprimé des images en différentes tailles et recadré des structures au scalpel, que j’ai positionnées sur des fonds colorés avant de les photographier de nouveau », explique Ulrike Hannemann.

Une manière de fusionner le passé et le présent dans un jeu qui associe réalité et fiction. Née en 1979 à Wittenberg, en Allemagne, Ulrike Hannemann est diplômée de l’Aca- démie des arts visuels de Leipzig. Son travail a été publié dans de nombreux pays, dont l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie et l’Autriche, et sera exposé en mai au festival Les Boutographies, à Montpellier.

 

The Palace – Then and Now, d’Ulrike Hannemann

Jusqu’au 26 mai 2019

Dans le cadre du festival Les Boutographies,

Pavillon populaire, à Montpellier (34)

 

Cet article est à retrouver dans son intégralité dans Fisheye #36, en kiosque et disponible ici.

© Ulrike Hannemann