Dossier : photographie & architecture, nouvelles perspectives

Les architectes se rêvent photographes et inversement. Chacun se regarde avec envie et les collaborations donnent souvent des projets assez fusionnels. Le destin du premier et celui du huitième art se croisent aussi sur la montée en puissance de la notion de collectif, bousculant l’image de l’individu créateur qui régnait jusque-là en maître. Utilisation de la lumière, patrimoine, mémoire commune : les points de rapprochement se déclinent à l’infini entre ces deux cousins. Un dossier à grignoter sans modération dans lequel pourraient se cacher, entre les lignes, images 3D et maquettes.

 

Histoire : « Questionner l’image de la Caraïbe »

La 14e édition des Photonaumnales met le cap sur la Guadeloupe et la Martinique afin de comprendre comment l’identité caribéenne s’est construite dans ces deux départements d’outre-mer. Une fresque photographique du début du XXe siècle à nos jours, composée par une vingtaine d’artistes, dont Gilles Elie-Dit-Cosaque qui nous parle de sa série Lambeaux.

Focus : Algérie, nouvelle génération

Une vingtaine de jeunes photographes algériens, la plupart âgés de 20 à 30 ans, portent de nouveaux regards sur leur pays. C’est un des événements majeurs de la seconde Biennale des photographes du monde arabe contemporain, qui a décidé de se focaliser sur le Maghreb.

Mise au point : Ultramoderne solitude

L’application Tinder compte plusieurs millions d’utilisateurs dans le monde, et Maxime Matthys, photojournaliste de 22 ans, est allé à la rencontre d’une vingtaine d’entre eux. Jeunes et moins jeunes, ces hommes et ces femmes nous racontent les relations instantanées qu’ils gèrent depuis leur smartphone.

Portfolio : « La dernière liberté, c’est le regard »

La maison de photographes Signatures défend des regards d’auteurs sur la société contemporaine depuis maintenant dix ans. À l’occasion de cet anniversaire, nous publions le portfolio de Mathieu Farcy, un jeune photographe qui a rejoint le groupe l’an dernier. Sa dernière série, Paysages orientés, interroge précisément la question du point de vue. Entretien.

Découverte : Abandon, de Cha Gonzales

Passionnée de musique techno, n’hésitant pas à passer derrière les platines à l’occasion, Cha Gonzalez poursuit depuis plusieurs années la série Abandon, avec laquelle elle explore l’espace de transgression des soirées électro. Et en particulier « l’aspect autodestructeur lié à la fête qui me faisait très peur avant, et que j’ai essayé de dépasser par la photo en prenant des moments de douceur ».

Portrait : Agathe Gaillard passe le flambeau

C’est au Café Louis-Philippe, dans le centre de Paris, que nous avons rencontré Agathe Gaillard, à quelques pas de sa galerie. Dans ces les années 1970, cet espace d’exposition fut le premier dans la capitale à être consacré à la photographie. Accompagnée de Fiona Sanjabi, nouvelle directrice de ce lieu mythique, cette pionnière est revenue avec nous sur son parcours, avant la réouverture de la galerie le 22 septembre.

Et aussi…

Du homard, de la réalité virtuelle, de beaux livres, un passage à Marseille, un shopping spécial Stranger Things (qui revient sur Netflix le 27 octobre pour une saison 2 qu’on attend avec impatience)  et plein d’autres beaux sujets pour bien démarrer la rentrée !