Un artiste norvégien a réalisé des portraits d’animaux en double exposition. Une façon pour lui d’associer sa passion pour l’image et son attachement aux paysages de sa région.

Inspiré par la région montagneuse de Bergen en Norvège où il vit, Andreas Lie s’amuse à fusionner des paysages verdoyants avec des portraits d’animaux sauvages. Il crée ainsi l’illusion d’une double exposition. Sur ces clichés, la fourrure d’un lynx se mêle aux cimes de conifères, le torse d’un renard laisse deviner des sommets enneigés tandis qu’une aurore boréale se dessine sur la silhouette d’un ours polaire.

Pour parvenir à ce résultat, l’artiste norvégien superpose sur Photoshop deux photographies piochées dans des banques d’images. Grâce à la subtilité des montages, on s’attendrait presque à croiser, au détour d’un sentier, un écureuil au pelage tissé d’épines de sapins.

Photo extraite de la série: « Norwegian woods » /
© Andreas Lie
Photo extraite de la série: « Norwegian woods » /
© Andreas Lie
Photo extraite de la série: « Norwegian woods » /
© Andreas Lie
Photo extraite de la série: « Norwegian woods » /
© Andreas Lie
Photo extraite de la série: « Norwegian woods » /
© Andreas Lie

En (sa)voir plus

http://artbylie.tumblr.com/

https://www.facebook.com/Artbylie

https://instagram.com/artworkbylie/

(via Colossal)