Rafael Yaghobzadeh

Cette série réalisée entre le 23 octobre et le 26 octobre 2016 à Calais, documente le plan d’évacuation et de démantèlement total du camp de réfugiés – où plus de 8.000 d’Afghans, Soudanais, Erythréens, Kurdes s’étaient installés, avec l’espoir de pouvoir passer la frontière franco-britannique par n’importe quels moyens. Au total, plus de 6.000 réfugiés ont été répartis dans des centres d’accueil et d’orientation (CAO) disséminés sur le territoire, quelques milliers sont parti. Rafael Yaghobzadeh suit la situation à Calais depuis 2014 : « Parfois, certaines scènes me faisaient oublier que j’étais en France, si près de Paris. » Il nous livre ici un beau témoignage, en couleur et en noir et blanc, qui relate à travers des images d’une grande douceur la brutalité des événements qui se sont déroulés à Calais; et surtout la violence du quotidien de ces hommes et femmes venus trouver refuge dans notre pays.

http://www.rafael-yaghobzadeh.com/

Des bénévoles associatifs marchent près l’église érythréenne, dans la partie sud du camp de réfugiés de Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Un réfugié soudanais se fait couper les cheveux, dans le camp de réfugiés de Lande, à Calais, le 23 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
De jeunes afghans dansent autour d’un feu, la veille de l’opération d’évacuation du camp de réfugiés de Lande à Calais, le 23 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Devanture d'un restaurant afghan dans le camp de réfugiés de Lande, de nombreuses échoppes informelles étaient déjà fermées à Calais, le 24 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
De jeunes afghans dansent autour d'un feu, la veille de l'opération d'évacuation du camp de réfugiés de Lande à Calais, le 23 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Un réfugié afghan se prépare, le premier jour d’évacuation du camp de réfugiés de Lande à Calais, le 25 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des multiples incendies se sont déclarés dans le camps de réfugiés, lors du troisième jour de l’opération à Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des réfugiés afghans discutent lors du premier jour d’évacuation du camp de Lande, à Calais, le 25 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des réfugiés cours suite aux multiples incendies qui se sont déclarés, le troisième jour de l’opération d’évacuation, à Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des feuilles d’un manuel en anglais brûlées, le troisième jour de l’évacuation du camp, Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
© Rafael Yaghobzadeh
© Rafael Yaghobzadeh
Un couple se dirige vers le centre des départs de bus, le premier jour de l’opération d’évacuation du camp, Calais, le 24 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des policiers français discutent dans la zone Industrielle proche du camp de réfugiés, Calais, le 24 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des réfugiés attendent devant le centre des départs de bus, le troisième jour de l'opération de démantèlement du camp de réfugiés de Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Plus de six mille personnes étaient installées dans le camp de réfugiés avant d’être évacués en octobre dernier vers des Centres d’Orientation et d’Information, Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des réfugiés attendent à l’intérieur d’un bus en direction d’un Centre d’Accueil et d’Orientation dans la région Normandie, le premier jour de l’opération de démantèlement le 24 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Un réfugié soudanais marche le long du mur de sécurité, près du camp de réfugiés, Calais, le 24 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh
Des réfugiées Erythréenne marchent dans la partie sud du camps, démantelée en mars dernier, Calais, le 26 octobre 2016 / © Rafael Yaghobzadeh