Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine.

@deanraphael

« Fais ce qu’il te fait sourire », a dit un jour la mère de Dean Raphael, le propriétaire de ce compte. Un conseil qu’il a pris très au sérieux. Aujourd’hui, il ne peut s’empêcher de photographier. Voyages, mariages, tout est prétexte à sortir son boîtier.

© Dean Raphael / Instagram

@evamilkonskaya

Basée en Russie, l’auteure de cette galerie Instagram retient notre regard. Elle propose avec ses clichés mystérieux, une symbiose parfaite entre le corps et la nature.

© Эва Милконская / Instagram

@alexandr_ivanec

Venu de Russie, Alexander Ivanec dévoile un univers résolument singulier. Outre ses tendres portraits noir et blanc et ses clichés de voyages, il expose sur son compte des images de cosmonautes étranges, plongés dans de mystérieuses contemplations.

© Alexander Ivanec / Instagram

@dommarker

Dom Marker a l’œil aiguisé. Son compte Instagram regorge de photographies étonnantes de New York, des images dans lesquelles chaque détail a son importance. Dans le tumulte de la ville américaine, Dom remarque un regard au détour d’une station de métro, ou encore une ombre, au détour d’un croisement.

© Dom Marker / Instagram

@iraklisk_htakat

Le photographe athénien Iraklis K Htakat propose ici un univers minimaliste et graphique. Composées avec précision, ses images jouent avec les couleurs et les silhouettes humaines pour peindre des ombres chinoises dans les espaces urbains.

© Iraklis K Htakat / Instagram

@nothingreallyends

Laurence Von Thomas propose ici des clichés réalisés au 35mm. Un aperçu poétique de son quotidien, pour l’essentiel urbain.

© Laurence Von Thomas / Instagram

@mark.fearnley

Poésie et géométrie se mélangent, dans le compte du britannique Mark Fearnley. Si ses clichés en noir et blanc subliment l’architecture urbaine, les rares modèles sur les images, eux, évoquent la solitude et la nostalgie. Une fine collection de photos de rue.

© Mark Fearnley / Instagram