Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine.

@charliejoedoherty

On ne connaît que très peu d’éléments sur Charliejoe mis à part son intérêt pour le 35 mn ! Ce compte récent regroupe de jolis portraits réalisés en pleine nature. Une galerie qui invite à revenir aux sources.

© charliejoe / Instagram

@hayden_clay

Les photographies à double exposition de l’américain Hayden Clay invitent le rêve dans des scènes du quotidien. Les tons rosés des images, prises à l’argentique, donnent une véritable identité à ce compte Instagram ; un monde intimiste et méditatif.

© Hayden Williams / Instagram

@ty1ergray

« Marchand de rêve », c’est ce que l’on peut lire sur le site de Tyler Gray. Les photographies de ce directeur commercial nous emportent, en effet, dans un paysage silencieux et contemplatif, éclairé par les lueurs de l’aube, et les phares des voitures.

© Tyler Gray / Instagram

@raventos_ignasi

Le photographe de rue Ignasi Raventós affectionne la lumière naturelle. Elle est « la protagoniste de chaque scène », projetant sur les murs des silhouettes gigantesques et révélant des visages, des détails. Un compte qui pique notre curiosité.

© Ignasi Raventos / Instagram

@laetitia.modine

Photographe et graphiste, Laetitia Modine dévoile ici son univers personnel. Un compte minimaliste, aux frontières de l’abstrait, où la lumière des néons côtoie la géométrie urbaine. Chaque cliché est accompagné d’un mot, nous invitant à entrer dans ce monde confiné.

© Laetitia Modine / Instagram

@olimcavoy

Né en Angleterre, Oli McAvoy a démarré sa carrière aux États-Unis où il travaille actuellement, en tant que directeur de studio pour un photographe de mode renommé. Depuis plusieurs années, il développe indépendamment des projets photographiques et cinématographiques, deux univers que l’on retrouve sur son compte Instagram.

© Oli McAvoy / Instagram

@gwencoyne

Basée à Okland, en Californie, la photographe Gwen Coyne se passionne pour l’art et la psychologie. Poésie et intimité se dégagent de ce compte majoritairement noir et blanc. Le monde tel qu’elle le voit tourne autour de sa fille, âgée de 7 ans.

© Gwen Coyne / Instagram