En 2015, le photographe français, Stanley Bloom découvre la magie des paysages québécois. Sa série Whispering Souls est une invitation au voyage, à la contemplation ainsi qu’à la méditation. 

Graphiste indépendant, Stanley Bloom a développé son regard de photographe dans le cadre de son travail. Sa pratique, au départ occasionnelle, est devenue obsessionnelle. Avec son groupe de musique, Stanley a voyagé aux quatre coins du monde. Et il trouve toujours une place dans sa valise pour emporter son boîtier. En 2015, il séjourne deux mois au Québec, au Canada, une région qui l’inspire profondément. Sensible à l’environnement, il y capture les trésors de la nature québécoise.

Lorsqu’il photographie, Stanley Bloom essaie de se laisser guider par son instinct. « J’essaie  de ne pas trop penser afin d’éviter de brider ma créativité » confie-t-il. C’est grâce à ce médium qu’il parvient à être pleinement dans le moment présent et à se (re)connecter à la terre. Un retour aux sources plus que nécessaire dans un monde où la contemplation a de moins en moins sa place. Avec Whispering Souls  (ndrl, « les esprits murmurants », en français) il rappelle à juste titre qu’il faut parfois prendre le large et le temps de contempler notre beau quotidien. Son voyage photographique invite au lâcher prise. On vous laisse méditer, en images. 

 

© Stanley Bloom
© Stanley Bloom

© Stanley Bloom