Coups de cœurs, actus, portfolios, concours… Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de cœur

Pour vous faire oublier la grisaille, notre sélection de la semaine est très colorée.

© Christian Pitschl

Images

La mariée et son Fuji. Une Estonienne a choisi d’être sa propre photographe de mariage. Le résultat est rafraichissant.

© Liisa Lutz

Dries Segers: un arc-en-ciel dans l’objectif. La photographe belge Dries Segers nous raconte les dessous de sa série « Seeing a rainbow ».

Photo extraite de la série « Seeing a rainbow » © Dries Segers

Les hauts et les bas d’Alberto Lizaralde. Alberto Lizaralde est un photographe espagnol. Il nous présente quelques images de sa série « Everything will be ok », sur laquelle il a travaillé pendant cinq ans. Un beau récit sur hauts et les bas qui jalonnent l’existence et qu’il a voulu nous expliquer à travers une sélection d’images.

Image extraite de la série « Everything will be ok » / © Alberto Lizaralde

Portfolio

Slowdown. « Cette série est une méditation sur le temps et la perception du temps. Une collection d’images sur le ralentissement, la contemplation et une volonté toute politique de nous rappeler à quel point nous allons trop vite. »

Photo extraite de la série « Slowdown » / © Alex Crétey Systermans

Interview

Mark Brautigam. Pendant son enfance, Mark Brautigam n’avait pas conscience de la beauté du Wisconsin où il a grandi. Après plusieurs années en Californie, ce directeur artistique a souhaité rendre hommage à sa région souvent caricaturée.

Image extraite de la série « On Wisconsin » / © Mark Brautigam

Instagram

La sélection Instagram #2. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’oeil !

@Kostis_Fokas / Instagram

Récit

Une série autour du vide, dans des endroits fun. Le photographe italien Stefano Cerio est attiré par le vide. Plus précisément, par l’absence. C’est le cœur de son travail depuis plusieurs années maintenant. Avec sa série « Chinese Fun », il poursuit son exploration des « lieux d’amusement ». Entretien.

Image extraite de la série « Chinese Fun » / © Stefano Cerio