La photographe Cherine Fahd explore l’abstraction, les formes et la couleur pour dérouter le regard.

 Ludique, colorée et abstraite; c’est ainsi que l’on pourrait décrire la série « Homage to a rectangle » réalisée par la photographe australienne Cherine Fahd. Réalisée en mars 2015, ce travail est « une exploration autour du corps », nous explique l’artiste. « Elle fait suite à une série achevée deux ans plus tôt, « Camouflage« , où j’utilisais mon corps pour contraster avec la couleur et créer l’abstraction. »

Pour « Homage to a rectangle« , Cherine a pu compter sur la participation de ses enfants « qui se sont portés eux-mêmes volontaires. C’étaient des collaborateurs très actifs ! » La série a été réalisée sur le sol de son salon, avec de grands panneaux de couleurs: « Les enfants choisissaient leurs couleurs, se glissaient dessous et s’amusaient: c’était comme un jeu ! »

Dérision

« Homage to a rectangle » est directement inspiré du travail « Homage to the Square » du peintre Josef Albers: « Cette série c’est un peu une réinvention photographique de son travail. » En utilisant la forme et les lignes du rectangle, Cherine crée une interaction un peu incongrue dans le cadre. Il y a quelque chose de déroutant dans ses corps fragmentés, ses apparitions fugaces. L’image photographique est tournée en dérision, le regard baladé au gré du mouvement et de la spontanéité des modèles.

En (sa)voir plus

→ Découvrez l’ensemble du travail de Cherine sur son site: cherinefahd.com