Au travers du thème de la baigneuse, Ludivine Large-Bessette se joue pour cette nouvelle exposition, de la représentation traditionnelle du nu féminin. Dans une ambiance autant balnéaire que crépusculaire, c’est le portrait de quatre femmes à découvrir au travers d’une installation créée pour l’occasion par l’artiste.

« Regained Bathers invite à repenser la représentation des femmes dans l’histoire de l’art passé et actuel. En s’appropriant une peinture de Vallotton, Ludivine Large-Bessette décide de reprendre la main sur une représentation historique et traditionnelle: la baigneuse. Une re-présentation majoritairement dessinée/décidée par les hommes. Il est alors question ici d’empowerment, d’une réclamation et d’une reprise de pouvoir envers un territoire dont les femmes (artistes et modèles) ont largement été exclues. L’œuvre vidéo et les photographies présentent des corps libres, dotés d’énergies singulières, de langages spécifiques. Des corps débarrassés d’un regard dominant qui, à travers l’histoire, reproduit les mêmes stéréotypes et les mêmes assignations faites aux femmes. Ludivine Large-Bessette libère les quatre baigneuses de cette histoire pesante et persistante. Elles fabriquent ensemble des identifications conscientes, symptômes visibles d’une émancipation toujours en construction.» Julie Crenn

Vernissage samedi 26 janvier à 19h

© Ludivine Large-Bessette

Espace Jean Morlet – 19 rue Albert Thomas, 94500 Champigny-sur-Marne