« En 2010, Y. un ami d’enfance, me demande de l’accompagner au Liban. Il y est né en 1978, au début de la guerre civile. Encore nourrisson, ses parents le confieront à une crèche de Beyrouth et il sera rapidement adopté en France où je ferai sa connaissance vers l’âge de cinq ans. Durant notre enfance, nous évoquerons épisodiquement ses racines et sa réticence à s’y intéresser. Mais trente-deux ans plus tard, la part d’ombre de cette histoire lacunaire est devenue trop étouffante, nous partons ! Ce séjour au Liban a été pour moi une manière d’éprouver les images mentales que je portais culturellement et intimement vis-à-vis de ce pays. Pour Y. ce fut la confrontation avec une quête impossible et le sentiment d’être définitivement étranger sur sa terre natale », confie Emmanuel Madec. La série Greetings from Lebanon est exposée jusqu’au 4 mars au Carré d’Art.

© Emmanuel Madec

Le Carré d’Art – Centre culturel Pôle Sud, 1 rue de la Conterie, 35131 Chartres-de-Bretagne