Prévu pour la mi-septembre, le petit Alpha 5100 fait déjà la fierté de papa Sony qui nous vend la bête comme « le plus petit hybride au monde ».

 

Fourberie marketing, le dernier-né des appareils à objectifs interchangeables de la marque est non seulement moins léger que son prédécesseur l’Alpha 5000 (269g contre 283g) mais il a exactement la même taille. 

 

Pardonnons cet abus de langage : après avoir abandonné le marché des PC en février dernier et celui des liseuses au début du mois d’août, Sony a grand besoin de renforcer sa position dans l’univers photo.  

 

 

 

Et ce n’est pas comme si l’Alpha 5100 ne présentait aucun intérêt. Sorte d’hybridation sans viseur des Alpha 5000 et 6000, la définition de son écran tactile et orientable monte à 921 600 points et un AF par contraste complète son capteur équipé d’une détection de phase.

Bond en avant également pour le mode rafale qui atteint les 6 images par secondes. On pourra aussi compter sur la présence du Wi-Fi et du NFC.

 

 

 

 

 

En noir, blanc ou champagne/doré, ce nouveau boîtier devrait coûter autour de 500 euros nu et 700 euros en kit.

 

Fiche technique

Dimensions   10,9 x 6,28 x 3,75 cm

Compatibilité de l’objectif    Objectifs Sony de type

Type de capteur   Capteur CMOS Exmor® type APS-C (23,5 x 15,6 mm)

Pixels effectifs   24,3 mégapixels

Sensibilité ISO    ISO 100-25600

Ecran   Grand écran LCD TFT type 3″