Coups de cœurs, actus, portfolios, concours… Voici un récapitulatif de ce que vous avez (peut-être) loupé cette semaine sur le site.

Coups de cœur

© Robin Lopvet

Collectif

Ils se la jouent collectif. En prolongement de notre dossier sur les collectifs publié dans Fisheye #14, nous vous proposons une série de chroniques afin de poursuivre l’exploration de ces structures singulières.

© Tom Wood

Génération floréale. Le bar Floréal devait fêter ses trente ans en 2015 mais a été mis en liquidation judiciaire l’été dernier. Retour sur trente ans d’aventures.

© Eric Facon / Galerie Le bar Floréal

Collectif Prisme Noir. Ils s’appellent Margaux, Alexandra, Alexis, Quentin, Fanette, Nicolas, Charlène et Maud. Ils sont huit potes de promo et ont des ambitions différentes. Mais ces jeunes photographes aspirent à la même chose : exister dans leur métier. Ils sont aussi soudés, complices et depuis 2013, ont décidé d’avancer ensemble. Entretien avec quatre des membres du collectif Prisme Noir.

« Myop a été mon école, c’est maintenant ma famille » A 31 ans, Pauline Bernard est l’une des jeunes photographes du collectif Myop. Entretien. 

São Paulo, 2014 / © Pauline Bernard

Portfolio

Il n’y avait pas d’autre issue que le silence. « Alors je suis allée le chercher aussi loin qu’il le fallait et encore au-delà. Cette série est une topographie mentale après avoir vécu un événement -familial- dramatique. Si cet exutoire a été salvateur à ce moment là, pourvu qu’il apporte calme et paix à ceux qui le regarderont. »

© Camille Mazier

Instagram

La sélection Instagram #11. Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

© Daria Hristova pour The Ones We Love Project / Instagram