Cette semaine, nous vous présentons les travaux de deux de nos lecteurs. Avec eux, deux univers différents. C’est une balade dans les rues du Royaume-Uni que nous propose Tan Kraipuk tandis que Paul Cariou nous emmène à la mer.

 Paul Cariou

En Bretagne, en Écosse comme en Irlande, c’est l’homme et la mer qu’aime photographier Paul Cariou. C’est d’ailleurs le nom de la série que nous présentons aujourd’hui. Il arpente les rivages, capte la lumière des ports, immortalise les lieux et les gens tout en s’écartant du piège trop facile des images pittoresques et folklorisantes. Ses photographies, prises à l’argentique, bien que reflétant l’instantanéité d’un moment précis, dégagent une atmosphère souvent intemporelle. Elles nous apaisent autant qu’elles nous ont séduits.

Tan Kraipuk

C’est une balade « hopperienne » que nous propose le jeune photographe thaïlandais Tan Kraipuk. Avec sa série Stage of Light, il nous emmène dans un Royaume-Uni quasi désert, où l’ombre et la lumière sont les projections de nos propres inquiétudes et de notre solitude.

© Tan Tripuk

© Tan Kraipuk

Image d’ouverture © Tan Kraipuk