L’assistante du célèbre photographe Steve McCurry a été arrêtée le 2 juin après lui avoir volé de nombreux tirages en édition limitée.

Le portrait d’une jeune afghane aux yeux verts perçants réalisé en 1985 vous est sans doute familier. Il a fait le succès de son auteur, Steve McCurry, l’un des grands noms de l’agence Magnum: de quoi attiser les convoitises. Et pour cause. Son assistante Bree DeStephano a été interpellée le 2 juin dernier: elle aurait dérobé pour 654 358 dollars ( soit environs 588 000 euros) de tirages, livres et objets appartenant au studio du photographe américain.

Photo-montage extrait du site Petapixel.com

D’après un communiqué de presse de la police du comté de Chester, en Pennsylvanie et relayé par le site NPPA.org (une association de photographes de presse aux États-Unis), cette affaire a été baptisée The Afghan Girl Art Theft (en français, « le vol de la jeune fille Afghane », d’après le fameux cliché de McCurry). Le procureur du district y fait notamment état d’un « abus de confiance, sans aucune considération pour le préjudice causé à M. McCurry« .

Complices

Entre mai 2012 et novembre 2013, la jeune femme de 32 ans aurait ainsi revendu 233 livres et 50 tirages en édition limitée. Elle aurait notamment opéré en ligne, sous plusieurs faux noms et avec la complicité d’un galeriste basé en Californie, Brandon Donahue, à qui elle aurait envoyé plusieurs des clichés volés. Ce dernier a également été interpellé. Quant à Bree DeStephano, elle a été libérée sous caution (250 000 dollars) quelques heures après son interpellation. Enfin, Steve McCurry n’a fait aucune déclaration sur le délit dont il a été victime.

( via PetaPixel )