L’an dernier, elle s’était fait remarquer grâce à ses portraits réalisés au ferrotype. Cette année, la photographe Victoria Will est de retour au Sundance Festival. En commande pour le magazine Esquire, elle a choisi d’innover.

Ses portraits au ferrotype avaient fait sensation lors de l’édition 2015 du très populaire Sundance Festival. Et pas seulement parce que ses modèles sont des vedettes. Victoria Will est dotée d’une belle qualité : l’empathie. C’est ainsi qu’elle parvient à capter avec beaucoup de délicatesse la sensibilité de ses sujets. Cette année, elle revient pour une commande très spécifique du magazine Esquire : une série de cinémagraphes.

Pour ce faire, la photographe a réalisé des prises de vue vidéos très courtes dont elle a ensuite isolé de brefs mouvements. Et voici le résultat.

via GIPHY
via GIPHY

via GIPHY

(via Petapixel)