Françoise Nyssen, directrice de la maison d’édition arlésienne Actes Sud, a été nommée ministre de la Culture du nouveau gouvernement, ce 17 mai.

Elle a 66 ans et dirige la célèbre maison d’édition arlésienne, Actes Sud. Françoise Nyssen est désormais la nouvelle ministre de la Culture, succédant ainsi à Audrey Azoulay. Ce ne sont pas ses premiers pas dans un gouvernement. D’abord chercheuse en biologie moléculaire, puis urbaniste, elle a ensuite travaillé au ministère de l’Environnement en 1979 avant de rejoindre en 1980 la maison d’édition Actes Sud, fondée par son père Hubert Nyssen.

En 2004, sous sa direction, Actes sud remporte son premier prix Goncourt avec Le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé. Un deuxième suivra en 2012 (Sermon sur la chute de Rome, Jérôme Ferrari), puis un troisième en 2015 (Boussole, de Mathias Enard). En 2007, elle lance la série Millénium de Stieg Larsson, vendue à plus d’un million d’exemplaires. Surtout, les éditions Actes Sud publient chaque année le catalogue des Rencontres d’Arles. Passionnée de photographie, Françoise Nyssen a développé toute une collection dédiée au huitième art. Récemment, on doit à sa maison d’édition le très beau catalogue du Mois de la Photo du Grand Paris.

« La nouvelle ministre la culture connait bien la photographie »

Hervé Schiavetti, maire d’Arles et vice-président des Rencontres de la Photographie salue « l’excellent choix du Premier Ministre Édouard Philippe [qui est] une très bonne nouvelle pour la culture dans notre pays. » Et d’ajouter : « C’est aussi une excellente nouvelle pour notre territoire. Françoise Nyssen a joué un rôle majeur dans l’émergence d’Arles comme capitale culturelle. Devenu au fil des années  l’un des premiers employeurs d’Arles, Actes Sud a démontré à Arles que la culture est un moteur de l’économie et de l’emploi. » Sam Stourdzé, directeur artistique des Rencontres d’Arles, nous confie : « La nouvelle ministre de la Culture connait bien la photographie. Elle est administratrice des Rencontres d’Arles depuis très longtemps. Le ministère au cours de la dernière année avait lancé un certain nombre d’initiatives importante à l’égard de la photographie. Nous avons des interlocuteurs qui prennent la photographie au sérieux. J’espère que cette direction sera maintenue et même amplifiée. » Sa nomination à la tête du ministère de la Culture augure peut-être d’évolutions politiques souhaitables à l’égard du domaine de la photographie.

En (sa)voir plus

Retrouvez les livres photo édité par Actes Sud : www.actes-sud.fr

Découvrez la programmation Actes sud aux Rencontres d’Arles 2017 : www.rencontres-arles.com