En 1974, le jeune photographe Daniel Sorine pense photographier deux mimes anonymes à Central Park.

35 ans plus tard, il découvre que l’un deux n’est autre que Robin William, l’acteur américain dont la mort tragique a ému des générations de cinéphiles la semaine dernière. 

 

© Daniel Sorine

 

« Dans les années 70, j’étais un jeune photographe et je n’avais pas les moyens de me payer un studio ou des voyages autour du monde à la recherche de l’image parfaite« , raconte Daniel Sorine à PetaPixel.

Comme beaucoup de photographes en herbe, il parcourt donc les rues de New-York et surtout les allées de Central Park durant les weekends. « C’est un paradis pour les photographes grâce à la quantité d’artistes qui viennent y montrer leurs talents. » 

 

© Daniel Sorine

 

Parmi ces artistes, deux mimes attirent son attention… Lorsqu’il sort son Pentax Spotmatic, Robin Williams, qui a alors 23 ans, et son comparse Todd Oppenheimer se pretent tout de suite au jeu de la séance photo.

 

© Daniel Sorine

 

Ce n’est que 35 ans plus tard que Daniel Sorine développe ses clichés et reconnait l’acteur, devenu star mondiale. « J’ai capturé un magnifique moment de l’histoire« , estime le photographe.

C’est cette année-là, en 1974, que Robin Williams débute de sa carrière en décrochant un rôle dans la série télé Happy Days