L’incroyable histoire de la nounou photographe arrive au cinéma. Aux côtés des plus grands, Helen Lewitt, Diane Arbus, Robert Doisneau, ou Henri Cartier-Bresson, comptez aujourd’hui Vivian Maier.

 

Vivian Maier, c’est cette nanny artiste dont le talent fut révélé par hasard par un chineur de photographies.

 

 

En 2007, le chanceux John Maloof a alors 25 ans et il est agent immobilier. A la recherche de photographies anciennes d’un quartier de Chicago sur lequel il écrit un livre, il acquiert aux enchères 30 000 négatifs, ainsi que des rouleaux de pellicules.

 

© Vivian Maier

 

Il ne sait pas encore qu’il est tombé sur un petit trésor.

Des photos prises dans la rue, au plus près des gens et de leur vie d’alors. Elles sont belles, émouvantes. Maloof va alors tenter de retrouver la trace de l’artiste, Vivian Maier, aperçue sur quelques autoportraits. 

 

© Vivian Maier

 

Le film, c’est son histoire, ou plutôt la leur : celle d’une découverte

 

 

« A la recherche de Vivian Maier », révèle au grand public une femme à l’incroyable talent qui resta longtemps caché au creux de 120 000 négatifs

C.L