Le collectif GASP, composé de sept photographes passionnés et dynamiques, présente sa toute première battle photo. Dans un ring photographique, des groupes d’artistes vont s’affronter pour la première place. La période des pré-sélections court jusqu’au 4 mars 2018.

Tel est le projet fou de Cyril Abad et sa bande. Un combat en image, ouvert à toute forme de photographie documentaire ou de rue. Le 12 mars, huit équipes présélectionnées et motivées s’affronteront sous le regard du public, pour gagner ses faveurs. Une par une, les troupes tomberont, ne laissant qu’une seule victorieuse. Une grande première dans le monde de la photo, qui promet une soirée riche en émotion.

Comment participer ?

Il vous suffit de monter une équipe de trois ou quatre combattants dans l’âme et de vous inscrire via le formulaire de pré-sélection. Vos armes ? Trois ou quatre photographies respectant les normes établies par l’équipe du Battle : 1200 pixels bord large en 72 dpi, 1 Mégaoctet maximum.

Le 5 mars, les plus valeureux guerriers seront révélés au public sur les réseaux de GASP et de Fisheye. Ils se livreront ensuite à une bataille sans merci pour la première place. Un affrontement qui aura lieu le 12 mars, aux Petits Joueurs :

  • Quatre rounds de quart de final opposeront les équipes une à une. Chacune devra proposer six photographies.
  • Deux rounds de demi-finale opposeront les survivants. Ceux-ci devront cette fois choisir six clichés.
  • Un ultime combat de dix images déclarera ensuite de grand vainqueur de la première Battle photographique.

L’ingéniosité des gladiateurs sera récompensée, puisqu’il est interdit de proposer les mêmes photos d’un round à l’autre. L’équipe gagnante sera élue par un public en délire, dont la ferveur sera mesurée grâce à un applaudimètre.

Les récompenses

Les glorieux vainqueurs recevront des abonnements au magazine Fisheye, ainsi que l’opportunité de montrer leur série gagnante le site web du journal. Un prix spécial du Jury sera également décerné à une équipe, sélectionnée par un Jury composé de Sylvie Dannay (La Croix), Simon Danger (EBDO), Djac Graf (SCAM) et Éric Karsenty (Fisheye).

 

Plus d’informations sur gasp-streetphotography.com

 

© GASP